| | | |

NATURE - Un reportage de l'ORTF consacré à Lucienne fait le buzz sur Facebook près de cinquante ans après sa diffusion.

"J'espère qu'au paradis, y'aura des bois parce que sans ça, je n'y resterai pas", s'exclame Lucienne, grand-mère qui faisait l'objet d'un reportage de l'ORTF en 1972 que l'INA vient de rediffuser. Dans ce portrait extrait de l'émission Signes des temps, cette femme de conviction fait part de son adoration pour les oiseaux, les arbres et la Sologne. Découvrez la vidéo juste ici :

Une amoureuse des oiseaux et des forêts

En Sologne, région forestière du Centre-Val de Loire, Lucienne défend corps et âmes la faune et la flore qu'elle aime tant. "Ce serait triste sans les oiseaux", témoigne Lucienne dans cette vidéo. "L'été au petit jour, les merles chantent, les grives, tout ça ben c'est gai. Ça fait un joli réveil." Dans ce reportage, Lucienne explique qu'elle protège les passereaux (une espèce d'oiseaux) en ajoutant "de la graisse, du saindoux et de la margarine" sur des coquilles au milieu de son jardin pour les nourrir.

Mais cet amour pour les oiseaux et la forêt qui les abrite est menacée par les barbelés qui fleurissent un peu partout et dénaturent cet endroit dans lequel elle aime se promener.

Un seul adjectif : "touchante"

Depuis la publication de cette vidéo partagée sur Facebook et qui a recueilli plus de 20 000 likes, les réactions et commentaires élogieux pleuvent. Un adjectif revient fréquemment : "touchante". "Tellement touchante, j'espère qu'au paradis elle a retrouvé la forêt et ses oiseaux", écrit un internaute. Comme quoi les histoires passées nous montrent aussi les belles valeurs de la vie !

Si vous aussi vous voulez protéger et nourrir les oiseaux comme Lucienne, découvrez les conseils d'experts pour y parvenir.