|

CONSEILS - Où installer ses détecteurs de fumée ? Comment les choisir ? Quels équipements vérifier pour éviter tout départ de feu ? Vérifiez que votre maison est bien protégée.

En France, 300 700 interventions liées à des incendies ont eu lieu durant l'année 2015, selon les dernières statistiques des sapeurs-pompier de France. Nombre de ces incidents auraient pu être évités.

Alors comment sécuriser au mieux votre maison et éviter les incendies ?

Installer un détecteur de fumée dans chaque pièce de vie

Depuis le 8 mars 2015, l'installation d'un détecteur de fumée est obligatoire dans tous les logements. Une alarme sonore se déclenche en cas de départ de feu, et ce dès les premières fumées, pour vous permettre de réagir au plus vite.

“Les causes des décès lors d'un incendie sont souvent liées à l'intoxication provoquée par la fumée”, explique le commandant Didier Rémy, pompier en Charente.

“L'idéal est d'avoir plusieurs détecteurs de fumée : un dans chaque pièce de vie et dans chaque chambre”, ajoute-t-il. À défaut, vous pouvez au moins installer un détecteur à chaque étage de votre maison.

Voici où les placer :

  • à distance des éléments de cuisson (cuisine), des sources d'humidité (salle de bain) et des gaz d'échappement (garage),
  • au plafond ou à défaut en partie haute du mur,
  • à au moins 30 cm des bords du plafond et des murs,
  • à 1 m des portes,
  • éloigné des luminaires.

Bien choisir vos détecteurs de fumée

Jean-Paul Lechien, président de l'Institut de Prévention des Accidents Domestiques, recommande de bien vérifier les points suivants :

  • les normes CE 14 604 et NF 200 doivent être inscrites sur le détecteur et sur son emballage,
  • il doit être garanti 10 ans,
  • il doit comporter un bouton test permettant de vérifier qu'il fonctionne bien.

Prévoir un extincteur et bien entretenir ses équipements

Didier Rémy recommande également d'avoir un extincteur chez soi. Mais il met en garde : seules les personnes qui ont manipulé au moins une fois l'extincteur peuvent l'utiliser. Autrement, elles risquent de se mettre en danger en s'approchant du feu.

Pensez également à vérifier l'état de certains équipements et à les entretenir :

  • faites ramoner vos conduits de fumée par un professionnel (poêle à bois et cheminée) une fois par an,
  • faites contrôler l'état des prises et des câbles électriques par un professionnel tous les 4 ans,
  • nettoyez régulièrement la hotte d'aspiration de votre cuisine.

Ce qu'il ne faut surtout pas faire

Pour prévenir tout risque, certains comportements sont à bannir :

  • évitez de laisser sans surveillance une bougie allumée ou un plat sur le feu,
  • ne laissez pas des allumettes ou un briquet à portée de main des enfants.

“Ne branchez pas les appareils qui consomment beaucoup d'électricité, comme le réfrigérateur ou le congélateur, sur une multiprise, mais directement sur la prise murale”, avise également Jean-Paul Lechien.

De même, ne surchargez pas vos multiprises, en branchant une autre multiprise dessus.

Coupez également le courant à partir du disjoncteur lorsque vous partez en vacances.

Bien vous préparer en cas d'incendie

Pour finir, Didier Rémy conseille de répéter des exercices d'évacuation avec ses proches, pour avoir les bons réflexes en cas d'incendie.

Laissez toujours les clés à proximité de la porte d'entrée pour pouvoir sortir facilement, définissez un plan d'évacuation avec l'ensemble des membres de votre foyer, et déterminez avec eux un point de rencontre à l'extérieur de votre habitation.

Retenez également ces deux numéros d'urgence pour joindre les pompiers : le 18 et le 112.