| | |

ZERO DECHET - Offrir des jouets aux enfants tout en les sensibilisant à une consommation écoresponsable, c'est le défi que s'est lancé l'entreprise Petite Marelle.

Noël approche à grand pas, et la liste pour le Père Noël va bientôt faire son retour ! Mais chaque année, des millions de jouets sont jetés en France, soit 75 000 tonnes de déchets, comme le rappelle le ministère de la Transition Ecologique. Notre conscience écologique pourrait en prendre un coup… Alors comment faire plaisir à ses enfants tout en étant écoresponsable ?

Pour pallier ces chiffres vertigineux, des initiatives de location de jouets ont été mises en place par certaines entreprises comme Petite Marelle, fondée à Bordeaux par Adrien Valentin et Baptiste Hasbrouck en mai 2019.

Nous avons voulu savoir comment ce nouveau mode de consommation permet de sensibiliser les tout-petits... sans frustration ?

"La duré de vie d'un jouet est limitée à quelques mois" 

En voyant leurs neveux et nièces, les deux fondateurs se sont rendu compte que "la durée de vie des jouets chez les enfants en bas âge est limitée à quelques mois tout au plus, car les enfants se lassent rapidement puisqu'ils grandissent vite à cet âge et ont besoin de découvrir beaucoup de choses", explique Adrien Valentin.

De plus, une fois utilisés, ces jouets vont s'entasser dans des placards ou finiront même à la poubelle… Pour respecter la planète et vivre mieux chez soi, nous nous tournons de plus en plus vers le zéro déchet et le seconde-main. Les mentalités évoluent, alors pourquoi ne pas en faire de même avec les jouets de nos enfants ?

Petit Marelle propose de louer pour une durée limitée (3 mois) des box remplies de jouets. Une fois le délai écoulé, les box sont retournées à l'entreprise pour qu'elles puissent servir à d'autres enfants, et ainsi de suite. "C'est un cercle vertueux qui permet aux enfants de pouvoir s'amuser avec des jouets jusqu'à ce qu'ils s'en lassent, le tout sans les jeter", ajoute Adrien.

Alors qu'ils ont démarré il y a seulement un an et demi, c'est plus de 900 clients (particuliers et professionnels de la petite enfance) qui ont déjà adhéré à ce principe. "Avec les conditions du confinement et la volonté de s'engager de plus en plus dans le recyclage, il y a une vraie appétence qui s'est développée pour ce mode de fonctionnement", dit-il.

Développer l'éveil des enfants avec moins de jouets

Mais si l'on renvoie les jouets au bout de quelques mois, ne risque-t-on pas des crises et des pleurs ? Adrien affirme n'avoir eu que des retours très positifs : "Les enfants ont tout le temps envie de jouer à autre chose, ils sont d'autant plus excités et contents à l'idée de découvrir des nouveaux jouets tous les 3 mois". D'après lui, adhérer à ce mode de consommation n'empêchera pas les enfants de se construire : "Cela n'altère en rien leur éveil, bien au contraire. Ils joueront avec plus d'envie et cela développera leur curiosité", assure-t-il.

En plus d'être écolo, ce concept permet de montrer même aux plus petits ce qui est utile et ce qui ne l'est pas. "On se rend compte que l'éducation des générations futures est primordial. Il faut les sensibiliser dès leur plus jeune âge pour que cela devienne quelque chose de naturel par la suite".  Le but est alors de montrer que l'usage est plus important que la propriété : "Il faut leur faire comprendre que c'est bien de posséder des choses, mais c'est aussi important de les donner quand on n'en a plus besoin", affirme Adrien.

Et si vraiment il y a un coup de cœur, il y a possibilité d'acheter le jouet ou de garder la même box : "Le but ce n'est pas non plus de les frustrer", confie Adrien.

La location de jouets, comment ça marche ?

Sur le site de Petit Marelle, plusieurs formules de box sont possibles : les parents peuvent choisir 5, 10 ou 15 jouets parmi un catalogue contenant plus de 400 références de jouets éducatifs et écoresponsables (sans piles, en bois, caoutchouc naturel, carton recyclable etc…). Il y a aussi une garantie de casse pour que les enfants puissent pleinement profiter de leurs jouets sans avoir peur de les rendre abîmés, "ça fait partie du jeu !", rassure Adrien. Au bout de 3 mois, la box est renvoyée et échangée avec une autre. Et conditions sanitaires oblige, tous les jouets sont soumis à un protocole de désinfection très strict.

Loués, utilisés, et renvoyés. Voici le circuit des jouets chez Petite Marelle ! Et pour bien préparer Noël, il est aussi possible de pré-commander les box pour que les jouets soient sous le sapin à temps.

Découvrez deux autres sites qui proposent de louer des jouets plutôt que de les acheter ou encore cette association qui revend des dizaines de milliers de jouets d'occasion chaque année.