| |

JARDIN - Chervis, pimprenelle, hélianti... Retrouvez le plaisir de cultiver et de manger des vieux légumes en hiver ! 

C'est déjà l'automne dans votre potager et vous en avez assez des éternelles betterave, carotte ou citrouille que vous plantez chaque année ? 

Dans son livre Drôles de légumes ! (Éd. Terre Vivante, 2019), Blaise Leclerc, jardinier et docteur en agronomie, présente des vieux légumes dont on a oublié la culture avec le temps mais qui n'en restent pas moins délicieux.

Et ça tombe bien, huit d'entres eux se plantent en automne, alors à vos marques, prêt ? Cultivez !

1- Le Chervis

Pouvant atteindre 1,5 à 2 m de hauteur, le chervis est une plante très résistante au froid, pouvant être semé en octobre-novembre, de préférence en sols sableux pour "faciliter le drainage et le développement des racines". On peut également le repiquer en utilisant les éclats récupérés au moment de la récolte des racines.

2- Le Chou Mizuma

Très résistant au froid, ce légume originaire d'Asie peut être cultivé de façon très simple, de mai à septembre, en l'éclaircissant à 20 cm d'écartement environ.

© Creative Commons

3- La Citronelle

Cette plante herbacée aux longues feuilles peut être plantée toute l'année mais il est préférable de privilégier la belle saison (de mai à septembre). Il est possible de la cultiver en pot (durant les hivers rigoureux) ou couverte d'un "épais paillis" pour la protéger durant l'hiver. L'arroser régulièrement en été est requis.

© Creative commons

4- L'Hélianthi

Similaire au topinambour de par sa forme, l'hélianthe demande pour sa plantation un placement "en pourtour du jardin, pour mieux contenir leur développement" (les tiges de ce légume pouvant atteindre les 4 m de hauteur comblé par une floraison abondante, ce qui risque de leur donner un espace bien trop volumineux).

© Blaise Leclerc

5- La Livèche

Avec ces feuilles très découpées aux allures rappelant le céleri, et pouvant atteindre les 2 mètres de hauteur, la livèche se multiplie en récupérant des éclats d'une souche déjà en place. Privilégiez les sols calcaires aux sols neutres ou acides pour leur plantation. En terme d'écart entre les plants, Blaise Leclerc recommande de prévoir "un plant tous les 40 cm".

© Creative Commons

6- L'Oignon perpétuel

Natif du bassin méditerranéen, l'originalité de cet oignon réside dans “la formation de ses bulbilles au sommet de ses tiges” (d'où son autre nom oignon bulbifère), qu'il est préférable de planter sur des mini-buttes de 15 cm de hauteur, en raison de sa sensibilité aux “maladies cryptogamiques”, précise le docteur.

© Creative Commons

7-  La Pimprenelle

Connue pour avoir été cultivée au Potager du roi à Versailles au XVIIe siècle par Jean de la Quintinie, la pimprenelle “est très répandue à l'état sauvage” nous explique le docteur. Elle conserve une préférence pour les terrains calcaires. Durant l'automne, il est possible de la semer directement et de l'éclaircir à 10 cm. Il est recommandé de lui fournir un arrosage régulier afin de rendre ses feuilles “plus tendres” (mais pas nécessaire).

© Creative Commons

8- Le Raifort

Originaire de l'Est de l'Europe ou de la Sibérie, le Raifort est caractérisé par de grandes feuilles pouvant aller jusqu'à 60 cm de hauteur. Mais son élément essentiel est sa racine très piquante qui est utilisée. C'est une plante très résistante, tenant tête “aux hivers rigoureux” aussi bien qu'aux “étés secs”, qui n'a donc pas besoin de beaucoup de soins particuliers. Elle peut également être multipliée "par éclats d'un plant déjà bien installé", nous explique le spécialiste.

© Creative Commons

Vous êtes débutants ? Regardez plutôt cette liste de légumes faciles à planter quand on débute au potager

© éd. Terre vivante / © Creative Commons