| | |

ÉCONOMIE - User d'astuces fraîcheur, utiliser l'éclairage au minimum, adopter des slows activités... Voici tout ce que vous pouvez faire pour compenser la consommation électrique de votre clim ou ventilateur !

Le ventilo ou la clim qui tourne toute la journée, c'est rafraîchissant mais ça consomme pas mal d'électricité. D'ailleurs, selon l'opérateur RTE, un record de consommation estivale d'électricité a été atteint mercredi 25 juillet 2019 à la mi-journée en France, en raison de l'épisode caniculaire, peut-on lire dans les colonnes du Figaro.

Au final, pour les particuliers, ce record se ressent aussi sur les factures d'énergie, elles seront salées à la fin de l'été !

Ne jetons la pierre à personne, car la chaleur écrasante est très difficile à supporter. Mais si, à la maison, vous souhaitez faire des économies d'énergie (et donc d'argent), voici 6 choses que vous pouvez faire pour moins consommer tout en restant au frais :

Retarder le plus possible l'utilisation de la clim ou du ventilateur

Il fait chaud partout, même dans votre maison ? Voici quelques astuces de l'Agence de l'Environnement et de la Maitrise de l'Énergie (ADEME) pour garder votre logement au frais qui ne vous coûteront (presque) rien !

  • La journée, fermez les fenêtres, les rideaux et les stores pour préserver la fraîcheur. La nuit, si la température n'est pas trop élevée, ouvrez les fenêtres afin de laisser rentrer l'air frais.
  • Trouvez un éventail, que vous utiliserez avec un pulvérisateur d'eau.
  • Occupez les pièces exposées Nord et Est de votre logement, car ce sont les endroits les moins exposés au soleil.
  • Mouillez un grand drap, que vous suspendrez aux fenêtres.
  • Si vous avez un jardin, arrosez-le le soir si vous le pouvez, l'eau rafraîchira l'espace.

Faire sécher dehors plutôt qu'avec un sèche-linge

Selon une étude de l'ADEME, le sèche-linge est extrêmement énergivore, il représenterait 15% de la consommation électrique annuelle des ménages, soit 350 kWh/an.

Profitez donc des températures caniculaires pour faire sécher votre ligne dehors. On parie que vos vêtements seront secs en très peu de temps ! C'est l'occasion aussi de laver les draps, plus facile d'en accrocher plusieurs dehors que de tous les faire rentrer dans le sèche-linge !

Manger frais, sans avoir besoin de cuire les aliments

Selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES), il est déconseillé de manger trop lourd. Au contraire, privilégiez surtout les aliments qui vous hydratent. Bonne nouvelle, les légumes et les fruits seront vos amis, et vous ne serez pas obligé-e de les cuire. Ainsi, vous n'aurez pas à utiliser votre four ou vos plaques de cuisson, qui consomment beaucoup d'énergie.

Salade de crudités, gaspacho, carpaccio... à vous les bons petits plats froids ! Et si l'on vous réclame de la viande, vous pourrez toujours la faire cuire au barbecue... mais ça n'est pas la solution la plus écolo, loin de là.

Choisir de l'électroménager non gourmand en énergie

Changer vos appareils ménagers pour des modèles plus récents est une démarche à adopter tout au long de l'année. Les moins énergivores sont dotés d'une étiquette-énergie A+++.

Vous ne pourrez sans doute pas échanger tout votre matériel cet été, mais pensez-y pour les années futures !

Utiliser l'éclairage au minimum

En pleine saison estivale, le soleil ne se couche pas avant 21 heures et se lève dès 6 heures. Profitez-en pour bénéficier de la lumière naturelle !

Les plus courageux et courageuses se caleront sur le rythme du soleil, sans ne jamais avoir besoin d'allumer une lampe. Car en effet, l'éclairage demande beaucoup d'énergie ! "Les ménages consacrent 12,8 % de leur consommation d'électricité spécifique à l'éclairage, soit entre 325 et 450 kWh/an", selon l'Association française de l'éclairage. Le temps d'éclairage moyen chez les ménages est de 2 464 h par an, soit 6,7 h par jour.

Préférer des slow activités plutôt que de surfer sur Internet

"Le numérique émet aujourd'hui 4 % des gaz à effet de serre du monde, et sa consommation énergétique s'accroît de 9 % par an", peut-on lire dans le rapport Lean ICT – Pour une sobriété numérique publié par The Shift Project en octobre 2018.

Pour la faire courte, mails, messages vocaux, vidéos en streaming et autres contenus polluent énormément, notamment à cause du poids de leur stockage. Et pour en revenir à l'intérieur de nos maisons, si vous avez prévu de binge watcher toute la journée, il vous faudra forcément recharger votre ordinateur ou votre smartphone... Encore de l'énergie consommée ! Surtout que votre matériel a chaud lui aussi, alors il se ventile... mais réchauffe la pièce et s'use plus vite !

Au lieu de rester devant vos écrans, préférez les activités slow : des jeux de société en famille, un bon bouquin ou une grasse matinée, à vous de choisir !

Pour aller encore plus loin dans votre démarche, débranchez aussi tous vos appareils en veille, comme votre cafetière, votre micro-ondes ou votre lecteur DVD.