|

DIY - Pour lutter contre le coronavirus, le port du masque est fortement conseillé. Voici quelques patrons pour le confectionner vous-même.

Article modifié le 27 août 2020.

Le 3 avril 2020, l'Académie de médecine a recommandé le port du masque pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Alors que les masques FFP2 et les masques chirurgicaux ont été réquisitionnés par l'État, reste aux particuliers à trouver une alternative maison "mieux que rien" : fabriquer un masque en tissu.

"L'efficacité des masques en tissu divise les spécialistes, mais ces derniers sont au moins d'accord sur un point : le masque en tissu ne permet pas de se protéger efficacement d'une contamination par un virus", rappelle le média FranceTvInfo dans un récent article. Néanmoins, le masque réduit le risque de transmission et devient un outil "altruiste", destiné à protéger les autres plutôt que vous-même des postillons. Il reste aussi essentiel de continuer à respecter les gestes barrières recommandés par le gouvernement, même si vous portez un masque.

Pour rappel, l'Afnor déconseille le port de masque présentant "une ou plusieurs coutures verticales, le long du nez, de la bouche et du menton". En effet, elles présentent un risque de fuite de projections.

Masques de type "Bec de canard" et "à plis"

L'Association française de normalisation (Afnor), qui gère les normes et les certifications en France, a édité un guide pour fabriquer son propre masque. Elle propose deux types, un masque dit "bec de canard" et un masque "à plis". Pour recevoir les patrons, il suffit de faire une demande sur le site de l'Afnor, et vous les recevez immédiatement sur votre boîte mail.

Répondant à des critères validés par près de 150 experts, le guide de 36 pages vous indique notamment les tissus à utiliser (coton, viscose, popeline 120 fils) et vous explique avec précision les étapes pour confectionner vos objets. Ce mode d'emploi s'adresse avant tout à celles et ceux qui ont des compétences en couture, comme l'instagrameuse Justine à coudre, qui a testé ces modèles.

Masque recommandé par le CHU de Grenoble

Mi-mars, le CHU de Grenoble avait diffusé un mode d'emploi pour fabriquer un masque en tissu, destiné à son personnel. Reprenant les instructions, Make my lemonade, qui propose habituellement des ateliers pour apprendre à coudre, a mis à disposition gratuitement sur son site un tutoriel plus clair pour fabriquer un masque en tissu.

Attention cependant, l'Afnor et l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament) déconseillent ce masque à cause de la couture sagittale, qui laisserait passer des goutelettes et donc le virus. D'autres relativisent en disant que le masque en tissu n'est de toute façon pas destiné à stopper toutes les goutelettes, mais participe aux gestes barrières dans leur ensemble.

Le masque en serviette de papier

Dans le cas où vous ne disposez pas de tissu à la maison, le professeur Daniel Garin, ancien chef du département de virologie du Centre de Recherche du Service de Santé des Armées, explique dans la vidéo ci-dessous comment réaliser un masque de protection respiratoire avec une serviette en papier et une agrafeuse. Encore une fois, c'est mieux que rien !

Le masque pour ceux qui ne savent pas coudre

Un modèle beaucoup plus simple, réalisable à partir d'un simple t-shirt, de ciseaux et d'une feuille d'essuie-tout, est disponible sur le site Masks4All. Fondé par des scientifiques tchèques puis devenu international, ce mouvement veut démocratiser le masque "fait maison", car il considère que toute la population doit se doter de masques face au virus. Le tuto est en anglais, mais la vidéo est simple à comprendre.

Envie d'aller encore plus loin ? Regardez notre vidéo qui vous apprend comment fabriquer un masque en tissu AFNOR en 5 minutes !