| | | | |

PAS SI TINY - Après son divorce, Jen s'est vue contrainte de vivre dans un logement plus modeste avec sa fille étudiante. Elle en a fait sa petite maison de rêve.

Il y a des coups durs dans la vie qui peuvent se transformer en coups de chance. C'est le cas pour Jen, qui s'est retrouvée mère monoparentale suite à son divorce. Contrainte d'abandonner "son rêve américain", à savoir sa maison de 900 m2 avec jardin, elle se lance dans l'aventure tiny house, mais pas n'importe laquelle ! Non, la tiny de Jen sera très spacieuse, pratique et esthétique. Il faut dire que les Américains ont pris de l'avance dans le domaine et qu'ils n'ont pas peur de redéfinir les contours de ce qu'on appelle donc parfois à tort mini-maison.

Pour Jen, ce choix lui permet à la fois de vivre dans une maison sans se ruiner et d'imaginer un futur dans lequel elle pourrait suivre ses enfants où qu'ils aillent. Après quelques galères, elle tombe sur un constructeur créatif et efficace (situé dans le Colorado, pas la peine de l'appeler si vous êtes en France), avec lequel elle imagine cette grande tiny house pleine de bonnes idées. Le coût total ? 170 000 dollars, soit moins de 150 000 euros.

Voici ce que nous avons retenu de la vidéo réalisée par la super chaîne YouTube Tiny House Giant Journey.

5 idées d'aménagement et de déco à piquer à la tiny de Jen

1. Des aménagements malins pour télétravailler

Jen travaille uniquement chez elle, il fallait donc qu'elle puisse le faire dans de bonnes conditions à l'intérieur de sa tiny. La solution ? Un plan de travail dans la cuisine ingénieux, en forme de table ronde qui permet à la fois de manger et de travailler. La bonne idée en plus ? Le meuble bas à côté de la table s'ouvre sur le côté et contient des plateaux coulissants sur lesquels est disposé le matériel nécessaire pour travailler : imprimante, ordinateur portable, fournitures...

2. De la lumière !

18 : c'est le nombre impressionnant de fenêtres dans cette tiny house ! Jen tenait à ce que sa maison soit le plus lumineuse possible et c'est réussi. A tel point qu'elle n'allume jamais la lumière avant que le soleil ne se couche, et qu'elle est parfois obligée de mettre le store électrique de la lucarne du plafond (à distance, car la hauteur est conséquente !) quand il fait trop chaud. Ce genre de puits de lumière, Jen en a installé quatre dans toute sa maison.

Une baignoire en métal, récupérée d'après un abreuvoir

3. Le "tiny spa" : une salle de bains relaxante

Ce n'est pas pour rien si notre hôte appelle sa salle de bains "le joyau de la couronne". Non seulement, Jen bénéficie de suffisamment de place pour s'équiper d'un WC, un beau meuble vasque, un lave-linge et une grande commode, mais elle a aussi installé une petite baignoire. Pour faire des économies, elle a jeté son dévolu sur un abreuvoir en métal, pratique et stylé !

4. Une cuisine spacieuse et avec des plantes

La cuisine est la pièce maîtresse de la tiny house de Jen : c'est ici qu'elle vit la plupart du temps, qu'elle travaille et qu'elle prend ses repas, seule ou avec sa fille. C'est pour toutes ces raisons qu'elle a conçu cette pièce centrale et spacieuse, remarquablement éclairée grâce aux nombreuses fenêtres percées dans les murs et le toit.

Pas question de se priver : on trouve dans cette cuisine tout l'équipement nécessaire, du four aux réfrigérateur, en passant par une multitude de rangements dans les caissons hauts et les meubles bas. Côté évier, Jen a accroché des étagères ouvertes, l'occasion pour elle d'apporter une touche de déco personnelle en y déposant des clins d'oeil à Halloween (squelettes et citrouilles), de la vaisselle, des bouteilles et... des plantes !

C'est l'autre atout de la cuisine, puisque sa fille a entreposé des plantes dans la pièce, surtout en hauteur, ce qui oblige cette jeune étudiante à grimper sur le plan de travail pour aller les arroser.

Un sofa avec repose-pieds dans le petit salon

5. Du confort un peu partout !

La sobriété ne rime pas toujours avec la gêne et l'inconfort. Au contraire, Jen a souhaité apporter à sa déco quelques aménagements qui lui rendent la vie plus agréable, comme un lit king size dans sa chambre mezzanine, car si cette récente divorcée est célibataire, elle n'exclue pas d'amener un nouveau compagnon chez elle.

Parmi les bonnes idées qu'elle a trouvées, on note aussi la présence d'un fauteuil suspendu gain de place, qui peut se détacher et se ranger entre le sofa et l'escalier. Sous l'escalier, justement, on retrouve les désormais incontournables rangements intelligents, remplis de nourriture, de vêtements et de chaussures.

Et ce n'est pas tout, son petit salon contient une cheminée électrique super cosy, qui change de couleur au gré des envies, et un canapé avec un repose-pied amovible. Bref, autant de bonnes idées qui peuvent vous aider à optimiser l'espace chez vous, que vous habitiez dans une tiny house sur roues, ou dans une petite maison classique !