| | |

GUIDE-PRATIQUE - Biberons en inox, spatules en bois et même film alimentaire en cire d'abeille, suivez les conseils d'Aline Gubri, autrice de "Zéro plastique, zéro toxique".

Entre le bois, le verre et l'inox, les alternatives au plastique dans la cuisine ne manquent pas. Autant de solutions que détaille Aline Gubri, 21 ans, dans son livre Zéro plastique, zéro toxique (Éditions Thierry Souccar, novembre 2017).

C'est en se lançant dans une démarche zéro déchet il y a 3 ans qu'elle a pris conscience des problèmes posés par l'utilisation du plastique. "On s'empoisonne au quotidien sans le savoir", affirme cette militante écologique, également autrice du blog Consommons sainement.

© Aline Gubri / Getty Images - Anthony SEJOURNE

Aline Gubri pointe notamment du doigt les perturbateurs endocriniens. En cuisine, ils sont particulièrement problématiques, puisque ces molécules chimiques peuvent migrer dans les aliments quand le plastique est chauffé.

Le plastique est aussi dangereux pour l'environnement. "Il ne se recycle qu'une à deux fois, contrairement au verre qui se recycle à l'infini, explique-t-elle. Il faut aussi penser à la pollution en amont, liée à l'extraction du pétrole et à l'énergie pour le transformer."

Pour effectuer votre transition vers une cuisine sans plastique, n'essayez pas d'appliquer tous les conseils qui suivent en même temps ! Procédez par petits pas et amusez vous avant tout.

1 - Investissez dans des poêles en inox

Aline Gubri recommande de troquer ses poêles et casseroles en Téflon® pour leurs équivalents en inox ou en fonte (plus rares et plus lourds).

"Certes elles accrochent plus, mais ça vaut le coup pour protéger notre santé et l'environnement", considère-t-elle, ajoutant que les poêles en inox, plus résistantes que les poêles anti-adhésives, durent plus longtemps.

"Il faut aussi éviter l'aluminium qui est fortement soupçonné de migrer dans les aliments et d'être neurotoxique, note également Aline Gubri. Ce n'est pas sûr et certain mais mieux vaut appliquer le principe de précaution."

2 - Utilisez des spatules en bois

Puisque les spatules sont en contact avec la nourriture pendant la cuisson, utilisez des modèles en bois plutôt qu'en plastique. Idem pour la louche, que vous préférerez en inox.

3 - Achetez un saladier en inox

Le saladier dans lequel vous versez l'eau bouillante des pâtes sera beaucoup mieux en inox !

4 - Préférez une bouilloire en inox

Il existe également des bouilloires en inox, à privilégier encore une fois au plastique.

© Aline Gubri

5 - Pour les bébés : choisissez de la vaisselle en bambou et des biberons en verre ou  inox

La priorité pour la santé des plus petits est de bannir la vaisselle en plastique, au profit du bois non-poreux comme le bambou.

De même, elle conseille d'opter pour des biberons en verre ou en inox. "C'est très bien que le bisphénol A (BPA) soit interdit, mais il y a plein d'autres bisphénols et phtalates, aussi très toxiques selon certaines études", met-elle en garde.

6 - Buvez l'eau du robinet pour arrêter les bouteilles en plastique

Une infime partie des centaines de milliards de bouteilles en plastique vendues dans le monde chaque année sont recyclées. Boire l'eau du robinet et la conserver dans une bouteille en verre sont donc des gestes essentiels, tout comme emporter une gourde en inox à l'extérieur.

Aline Gurbi recommande par ailleurs de fixer un filtre à sédiments et charbon actif sur le robinet de sa cuisine.

7 - Congelez vos aliments dans des bocaux en verre

Les sachets de congélation ne sont normalement pas exposés au chaud, il s'agit donc plus ici d'une considération environnementale que de santé. En effet, ces sachets en plastique sont souvent à usage unique. Vous pouvez utiliser des bocaux en verre à la place.

Décongelez à température ambiante ou en plaçant le bocal dans une casserole d'eau froide, que vous réchauffez à feu doux pendant quinze minutes, pour éviter de casser le verre avec un choc thermique.

8 - Fabriquez votre propre film alimentaire en cire d'abeilles

Aline Gubri partage une recette astucieuse pour remplacer le film alimentaire en plastique :

  • empilez trois rectangles de tissu (propres et secs) sur votre plaque de four
  • saupoudrez de pépites de cire d'abeille,
  • passez la plaque à 85°C, retirez-la quand toutes les pépites ont fondu et laissez sécher quelques minutes pour que la cire durcisse.

Ce film 100% naturel, pratique pour emballer vos sandwichs ou le fromage acheté à la découpe, se nettoie à l'eau froide.

9 - Misez sur les courses en vrac

Les sacs en plastique non-biodégradable sont interdits au rayon fruits et légumes depuis le 1er janvier 2017, mais vous pouvez aller encore plus loin en emportant des sacs en tissu réutilisables.

Ils seront aussi très pratiques pour acheter vos produits en vrac comme les pâtes ou le riz, que vous rangerez dans des bocaux en verre à la maison.

Pour éviter les barquettes en polystyrène dans lesquelles sont vendus la viande, le poisson et le fromage, achetez tous ces produits au détail. Utilisez des bocaux en verre ou des boîtes en inox pour les transporter.

10 - Achetez des yaourts avec des pots en verre ou faites-les vous-même

Vous pouvez acheter des yaourts dans des pots en verre ou fabriquer vos propres yaourts faits maison. Pour cela, il n'y pas forcément besoin d'une yaourtière, des pots en verre, une casserole et un panier vapeur en inox suffisent.

11 - Fabriquez vos propres produits ménagers

Limitez les emballages plastiques (et les substances chimiques qui polluent l'air intérieur) en fabriquant vos propres produits ménagers. Retrouvez toutes nos recettes pour un ménage au naturel !

12 - Troquez vos éponges classiques (dérivées du pétrole) par des éponges faites-maison

Les éponges classiques sont fabriquées en résine non-biodégradable dérivée dans du pétrole et sont emballées dans du plastique.

À la place, vous pouvez fabriquer vos éponges récup' à partir de collants synthétiques filés, à tisser sur une plaque en bois dans laquelle vous aurez planté des clous.

Alors, par quelle astuce allez-vous commencer ?