| |

PÉDAGOGIE MONTESSORI - Dans le matériel pédagogique mis en place par Maria Montessori, le lit occupe une place bien évidemment centrale. Nos idées pour s'y mettre.

La psychiatre et médecin bien connue Maria Montessori considérait le traditionnel lit à barreaux comme une "hérésie", une "prison" ou encore une "cage surélevée". Rien que ça. Pour développer l'autonomie et la liberté de l'enfant, elle préconisait au contraire un lit sans barreaux. Son idéal ? Un simple matelas "très bas" ou posé sur le sol avec une couverture.

Ces propos rédigés dans son livre L'Enfant datent de 1936, et c'est peu dire que ce précepte original a évolué vers un peu plus de sophistication au fil du temps. Les lits actuels dits "d'inspiration Montessori" sont donc de lointains parents du fameux matelas à même le sol, même si certains appliquent toujours cette recommandation à la lettre.

D'autres, au contraire, ont voulu agrémenter cette idée avec un brin de décoration ludique et de confort supplémentaires. En fonction de l'âge de l'enfant, on peut donc se permettre quelques excentricités peu orthodoxes qui n'enlèveront rien au caractère ludique du lit, tour à tour lieu de l'endormissement et lieu d'éveil dans tous les sens du termes.

1. Le basique matelas à même le sol

On l'a dit, c'est lui l'historique. Le matelas au sol permet à l'enfant d'aller et venir en fonction de son cycle de sommeil, il ne l'emprisonne pas et l'empêche de se faire mal en tombant de trop haut. Avec un grand matelas, c'est aussi la possibilité pour l'adulte de rester au côté de l'enfant s'il est malade ou long à s'endormir.

2. La même idée avec un ciel de lit

Pour accentuer l'aspect "cocon" du lit, une petite canopée circulaire façon ciel de lit fera l'affaire. L'enfant peut s'y cacher, se protéger d'une lumière trop vive, éventuellement rêvasser, en laissant fureter son regard sur le plafond.

3. Le lit au sol avec sommier en rotin

Un petit côté rétro et bord de mer pour ce sommier en rotin, qui a le mérite d'être plus léger que du bois, et donc facile à déplacer.

4. Le lit tipi Montessori classique

Pour les plus jeunes enfants, entre deux et quatre ans environ, le tipi est un bon moyen de se lancer dans le lit Montessori. Simple, il peut se fabriquer en mode DIY ou s'acheter à des prix raisonnables si on se contente du cadre en bois sans sommier véritable.

5. Le lit tipi Montessori thématique et adapté pour les petits

Le lit précédent n'avait que les attributs symboliques du tipi. D'autres veulent pousser l'expérience un peu plus loin, en fabriquant de véritables petits tipis pour enfants. Ici, le tipi recouvre seulement la tête, comme un petit ciel de lit personnalisé. Si vous n'aimez pas l'ambiance "safari", libre à vous de trouver autre chose qui vous convienne !

6. Le lit cabane Montessori classique

Grand classique Montessori pour les plus grands, entre 4 et 10 ans, voire plus, le lit cabane n'en finit plus de séduire. Il en existe de nombreuses versions, certains parents angoissés préférant ajouter un tour de lit (ou des "pare-chocs" de lit) afin de prévenir une éventuelle chute. Il est généralement plus cher, mais heureusement nous avons publié un tuto pour fabriquer soi-même son lit cabane !

7. Le lit cabane, genre vraiment cabane

Basée en Azerbaïdjan, l'entreprise Montessori Bed Baku (on n'a pas trouvé de site commerçant, tout semble passer par Instagram) rivalise d'audace pour créer des lits originaux. Hormis ce lit cabane, ils ont développé un lit tente, un lit à baldaquin de princesse, un lit maison... Autant dire qu'on est un peu loin de la pédagogie Montessori, mais après tout pourquoi pas ?

8. Les lits cabane superposés

Evidemment, le lit supérieur concerne les enfants déjà d'un âge plus élevé (au moins six ans), mais sachez que le lit superposé fait désormais partie de la panoplie du matériel d'inspiration Montessori. Inutile de dire que c'est encore une fois tiré par les cheveux, puisque la pédagogue parle surtout de lit au sol pour les plus petits, mais les questions de place dans les appartements citadins justifient aisément un tel choix.

On aurait pu également évoquer les lits gigogne, qui sont utiles pour des jumeaux ou des enfants d'un âge rapproché.

9. Lit lit proche du sol, mais customisé

Joli look de voiture avec canopée enguirlandée pour ce lit qui n'est pas du 100% pur Montessori, mais qui fera certainement le bonheur des amateurs-rices de vroum vroum.

10. Le topponcino pour les bébés

Maria Montessori n'a pas oublié les bébés ! Elle recommande l'utilisation d'un petit matelas souple et oval appelé topponcino pour les déplacer sans contrainte. Un atout non négligeable, car vous pouvez endormir l'enfant n'importe où, ce qui est très utile les premières semaines puisque le bébé fait des siestes sans arrêt.

Ici, le topponcino est posé sur une peau d'agneau pour plus de moelleux et de chaleur. Autre avantage, la mère peut dormir sur le topponcino durant les derniers jours de grossesse pour qu'il prenne son odeur et rassure l'enfant qui la sentira.