|

ARCHITECTURE - Ce nouveau quartier flottant semble être une solution durable à la croissance démographique et à la montée du niveau de la mer que subira le pays d'ici 2030.

Lors du World Architecture Festival 2017, qui s'est tenu à Berlin, des prix ont été attribués aux projets qui répondent aux défis auxquels les villes devront faire face au cours de la prochaine décennie.

Le cabinet SHAU Architects a remporté le prix Smart Cities (ville intelligente) pour son projet de ville artificielle construite sur la mer, Jakarta Jaya-The Green Manhattan, en Indonésie.

© SHAU Architects

Une solution pour l'avenir à Jakarta

La République d'Indonésie devrait faire face à deux défis majeurs d'ici 2030 : le changement climatique et une croissance démographique rapide.

L'affaissement des terres et l'élévation du niveau de la mer pourraient provoquer des inondations à Jakarta. Le pays prévoit de construire une digue géante pour protéger la capitale. Malgré tout, il faudra peut-être gagner de l'espace sur la mer, en créant des îles artificielles.

© SHAU Architects

Un nouveau quartier bâti sur la mer

Depuis 2012, le cabinet SHAU Architects réfléchit donc à une solution durable et accessible pour accueillir des futurs citoyens.

Cette année, ils ont présenté leur projet : l'île de Jakarta Jaya, de forme ovale, devrait pouvoir héberger au moins 1,9 millions de résidents.

© SHAU Architects

Pour façonner cet immense quartier piéton, les architectes se sont inspirés de l'urbanisme de certaines grandes villes, notamment New-York. La future île de 58 100 000 m² a d'ailleurs hérité du surnom de Green Manhattan. 

© SHAU Architects

Les futurs habitants auront à disposition parcs, transports terrestre et maritime, lieux de loisirs, de culture et de culte, et des logements abordables et sécurisés, mais seulement si le projet voit le jour, car pour le moment, il ne s'agit que d'une projection.