INNOVATION - Grâce à une batterie intégrée, ce radiateur stocke l'énergie lorsqu'elle est la moins chère et la restituer pendant les pics de consommation.

Si votre logement est chauffé à l'électricité, comme un ménage sur trois en France, peut-être connaissez-vous les radiateurs à accumulation. Ces appareils comportent des briques réfractaires, capables de stocker la chaleur lorsque l'électricité est moins chère et de la restituer progressivement.

L'une des innovations remarquées au CES 2018, le plus grand salon technologique pour la maison et la ville, perfectionne ce principe. Le radiateur développé par la jeune entreprise française Lancey stocke lui aussi l'énergie, mais sous forme électrique, dans une batterie intégrée.

© Lancey Energy Storage

Il se recharge pendant les heures creuses et utilise cette énergie pendant les pics de consommation sur le réseau, là où l'électricité est la plus chère. De quoi "diviser par deux la facture d'électricité par rapport à un vieux radiateur grille-pain", selon la présentation de Raphaël Meyer, président de la société, à la RTBF. À 1 000 euros l'unité, il permettrait un retour sur investissement "en 4 ans".

Faciliter l'auconsommation d'énergie renouvelable

Ce radiateur se veut également écologique car il permet de consommer plus facilement l'électricité que l'on produit soi-même.

En effet, au lieu d'être raccordé au réseau, il peut être raccordé aux panneaux solaires posés sur le toit ou à l'éolienne installés dans le jardin, et stocker ainsi l'énergie renouvelable produite localement.

Cette solution semble avantageuse, par rapport aux batteries de stockage domestiques. À titre de comparaison, et même si la capacité de stockage est plus importante, la batterie Powerwall de Tesla coûte 6300 euros.

Un radiateur connecté et intelligent

Il s'agit également d'un radiateur connecté à internet,  qui peut ainsi consulter la météo pour chauffer en conséquence. Il est également capable d'apprendre des habitudes des occupant-es du logement, pour ne pas se mettre en route lorsqu'il n'y a personne.

On peut le piloter directement sur l'appareil, avec des commandes manuelles basiques, ou en passant par l'application dédiée sur son téléphone. Cela permet de mettre le chauffage en route à distance, un peu avant de rentrer à la maison au retour des vacances par exemple.

Ce radiateur, qui pourra remplacer les radiateurs électriques en place sans gros travaux, sera disponible pour les bailleurs, les collectivités et les entreprises dès cette année. Les particuliers, eux, devront attendre jusqu'en 2019.