Une forêt flottante à Rotterdam

ÉCOLOGIE - Le ville de Rotterdam se dote d'une forêt constituée d'une vingtaine d'arbres sur bouées.

Qui a dit que les arbres ne pouvaient pas avoir la racine marine ? Pour prouver le contraire, la ville de Rotterdam, au Pays-Bas, va inaugurer le 16 mars 2016 un espace vert un peu particulier, au sein de son port. Une forêt flottante.

La paternité de l'idée revient à l'artiste Jorge Bakker, habitant et travaillant actuellement dans ce pays. Initialement, elle consistait en une oeuvre de taille réduite, soit des arbres miniatures dans un aquarium. Nommée ‘“In Search of Habitus”, son créateur lui avait donné pour but de faire prendre conscience aux gens de leur environnement et de leur habitat.

Prototype. © Image Olivier Scheffer, projet par Mothership

Verdir une ville menacée par les eaux

Puis un designer, une historienne de l'art et un producteur d'art, respectivement Jurgen Bey, Anne van der Zwaag et Jeroen Everaert, ont décidé de la réaliser en taille réelle. Dans un pays, qui comme son nom l'indique, dispose d'un territoire dont l'altitude flirte avec niveau de la mer, et pour un quart, se situe carrément en dessous, créer une forêt hors sol n'est pas anodin.

Bien qu'expérimentale et à petite échelle - une vingtaine d'arbres seulement, l'initiative pourrait se révéler une solution pour les villes qui, comme Rotterdam, sont menacées par la montée des eaux.

Bouées récupérées en mer du Nord. © Image Olivier Scheffer, projet par Mothership

Matériaux recyclés

La forêt flottante est réalisée à partir d'éléments existants et revalorisés dans un soucis de durabilité et de préservation du climat. Les bouées utilisées pour accueillir la vingtaine d'arbres ont été récupérées en mer du Nord. Quant aux arbres, ils proviennent de la ville et se voient offrir une seconde vie sur l'eau.

Car il faut savoir qu'en ville, les arbres sont constamment, plantés, déplacés et ôtés. À Rotterdam, la municipalité s'est dotée d'un lieu de stockage, afin de ne plus les détruire. Quelques heureux élus vont donc pouvoir continuer leur vie en voguant.

Ce site utilise Google Analytics.