Selon une étude, les toilettes séparés sont un signe extérieur de richesse dans une maison

SOCIÉTÉ - Si votre salaire est élevé et que la surface de votre logement est grande, la chance d'avoir des WC séparés est plus importante.

Condition à la paix des ménages, confort et intimité, les toilettes séparés de la salle de bains font parfois partie des critères de lors d'une recherche de logement. Seulement tout le monde n'a pas la chance d'avoir des WC séparés, une étude démontre même que cette option serait devenu un "signe extérieur de richesse" réservé aux revenus élevés.

Moins de toilettes séparés en région parisienne

L'association Qualitel a publié en juin 2021 une enquête sur "l'état des lieux du logement des Français" en passant au crible 1000 logements de l'hexagone. Bien que trois quart des logements des Français-es disposent de toilettes séparés, la présence de lieux d'aisance séparés de la salle de bains varie en fonction "de la taille du logement et du revenu de ses habitants", précise l'étude.

En effet, plus votre logement est grand, plus la probabilité d'y trouver des WC séparés est grande : 83% des habitations de plus de 60 m² en ont, un chiffre qui tombe à 50% quand on passe sous la barre des 60 m². "En agglomération parisienne, où le prix au mètre carré est particulièrement élevé, un tiers des logements n'ont pas de WC séparés", peut-on lire dans l'enquête.

Du côté des revenus des habitant-es, les différences sont importantes également. Les WC séparés sont sous représentés au sein des foyers gagnant moins de 1200 euros par mois (65%) alors que 82% des foyers gagnant plus de 3000 euros par mois ont un des toilettes séparés.

Pour en savoir plus sur cette étude qui s'intéresse aux changements majeurs des logements français, rendez-vous juste ici !

Ce site utilise Google Analytics.