Est-il raisonnable d'adopter un chien quand on habite en appartement ?

BIEN ÊTRE ANIMAL - Il est possible de vivre en ville avec un toutou, mais sous certaines conditions, comme celle d'avoir beaucoup de temps pour le promener.

“Il est tout à fait possible d'avoir un chien dans un appartement, mais seulement si l'on remplit quelques conditions inévitables”, annonce d'emblée le docteur Eric Trenel, fondateur du site de conseils vétérinaires Conseils-veto.com.

Quelles sont ces conditions ? Nous faisons le point.

Avoir du temps (ou de l'argent) pour promener son chien en ville

“Pour accueillir un chien, vous aurez avant tout besoin de temps ou à défaut, d'argent”, constate Valérie Ozun, éducatrice canin, formatrice et présidente de Dog Courtoisie, en région parisienne, qui a l'habitude de s'occuper de chiens vivants en appartement.

Et du temps, il va vous en falloir beaucoup ! Les deux professionnels que nous avons interrogés insistent : il faut proposer à votre animal des sorties très régulièrement, pendant de longues périodes.

Au contraire d'un chien ayant à sa disposition un jardin, un toutou de ville aura besoin de vous pour faire ses besoins dehors (s'il reste trop longtemps sans uriner par exemple, il peut s'abîmer les reins), et aussi pour se dépenser.

Si l'on se risque à la comparaison, un canidé doit, comme un enfant, pouvoir courir, s'amuser. Et pour cela, la ville et les parcs environnants deviennent d'excellents terrains de jeu.

Comptez, pour le bien-être de votre animal, au moins deux heures de balades dans la journée, réparties matin et soir, et également le midi si c'est possible, sans oublier le week-end où vous prolongerez les sorties. “L'une des bonnes choses du confinement finalement, c'est que les propriétaires ont beaucoup plus promené leurs chiens”, s'amuse d'ailleurs le Docteur Trenel.

“Je demande toujours à mes clients s'ils auront le temps de faire tout cela”, précise Valérie Ozun. Si ça n'est pas le cas, vous pouvez toujours demander à un gentil voisin de le faire à votre place, ou faire appel à un éducateur ou promeneur canin. Mais cette option à un coût qu'il ne faut pas négliger avant de se lancer dans un projet d'adoption.

Quelle race adopter quand on vit en ville ?

“Il n'existe pas de races plus ou moins adaptées à vivre en ville, mais il vaut mieux choisir celle qui sera la plus adaptée à votre mode de vie”, résume Valérie Ozun.

Par exemple, quelqu'un qui n'aime pas beaucoup marcher, qui habite dans le quartier de Montmartre à Paris ne va pas adopter un chien qui a besoin de beaucoup se dépenser et donc d'un grand parc à proximité.

Evitez aussi de tomber sous l'effet de mode ! Et puis n'oubliez pas que chaque chien, qu'importe sa race, a un caractère différent de ses congénères.

Avant de faire votre choix, étudiez bien le comportement et les besoins de la race que vous aimez, quitte à vous faire accompagner par un éducateur en amont.

Dois-je avoir un grand appartement pour accueillir un chien ?

Évidemment, votre animal sera plus à son aise dans un grand logement, lui permettant de plus se déplacer, mais un deux-pièces est aussi suffisant si vous avez un compagnon de petite taille. “Adopter un chien dans un studio semble déraisonnable”, note cependant le docteur Trenel.

Mais encore une fois, plus que la surface de votre logement, c'est votre temps de présence qui sera le plus important. Le chien est un animal social qui s'épanouit à côté d'humains et d'autres animaux. Pour rappel, on ne laisse JAMAIS son chien seul sur le balcon ou la terrasse en hauteur. Déjà parce qu'il pourrait aboyer toute la journée, à cause du stress, mais surtout parce qu'il pourrait sauter par-dessus la rambarde et se blesser, voire se tuer.

Comme pour un enfant en bas âge, il faudra faire attention à tout ce qui traîne pour éviter les accidents domestiques. Rangez les produits ménagers en hauteur, les aliments qui ne sont pas pour le chien (chocolat, noix…) et tout ce que vous ne souhaitez pas voir partir en lambeaux.Enfin, si vous déménagez pour passer d'une maison à un appartement, pas de panique. “Le changement se faire très bien”, ajoute même le docteur Trenel. Contrairement à un chat, attaché d'abord à son territoire spécialement, le chien s'attache aux personnes qui l'entourent. Wouf !

Ce site utilise Google Analytics.