Pourquoi fait-on les cent pas quand on est au téléphone ?

FAIT DE SOCIÉTÉ - Pendant une conversation téléphonique, vous ne pouvez vous empêcher de marcher. On vous explique pourquoi !

Saviez-vous que Napoléon Bonaparte dictait ses lettres en faisant les cent pas ? Aujourd'hui plus de lettre, mais un smartphone, ce qui ne nous empêche pour autant de déambuler dans l'appartement ou griffonner sur un carnet. Bref, on ne reste pas inactif !

Et ce n'est pas pour rien ! Une étude de l'université de Stanford  souligne que marcher permet d'augmenter de 60% sa créativité, puisque le corps et le cerveau sont liés. Quand le corps s'anime, le cerveau fonctionne mieux.

Marcher au téléphone stimule notre concentration et permet d'évacuer l'émotion

Le cerveau est plus efficace lorsque le corps se déplace, nous apprend le médecin et conférencier, Stéphane Gayet :

“Lorsque le corps bouge, cela stimule la respiration, et l'oxygénation est bien meilleure. La circulation générale s'active, par la production de plusieurs hormones qui augmentent la pression dans beaucoup d'organes et qui s'acheminent vers le cerveau.

Ainsi, marcher permet d'enclencher l'activité cérébrale, et engendre une plus grande performance d'écoute et une meilleure concentration. Mais ce n'est pas tout : lorsqu'on est au téléphone, la conversation est parfois dense, on parle de choses délicates qui peuvent nous rendre plus sensibles.

Le fait de marcher facilite l'absorption de la charge émotionnelle : “Quand on ressent une émotion forte, cela entraîne beaucoup de nervosité dans le corps”, ajoute le Dr Gayet. Bouger son corps est en quelque sorte un exutoire. Logique.

Cela favorise l'énergie et diminue le stress

Parler au téléphone, surtout si la conversation est longue, demande énormément d'énergie. Bouger son corps, puisque cela stimule le métabolisme, permet d'augmenter considérablement cette dernière :

“Marcher active le système musculaire, cardio, l'appareil pulmonaire, et donc cela mobilise les ressources en glucose pour le cerveau. Cela nous permet de garder la forme lorsqu'on parle à un interlocuteur qui n'est pas en face de nous”, précise Stéphane Gayet.

Au contraire, lorsqu'on nous sommes assis, les tensions se ressentent davantage, cela amplifie l'angoisse. C'est la raison pour laquelle faire les cent pas au téléphone est un moyen de relâcher le stress qui a des répercussions sur les muscles. “Le corps n'est pas fait pour rester immobile, cela favorise les douleurs et par conséquent, augmente le stress dans le corps”, ajoute M. Gayet.

Si le corps aime être en action, c'est que cela procure un effet d'apaisement. “C'est souvent pour cela que des gens ont des sortes de tics obsessionnels lorsqu'ils parlent au téléphone, comme triturer un objet par exemple. Ces habitudes sont des rituels rassurants”, conclut le Dr Gayet.

Après tout, Nietzsche l'affirmait aussi : “Les pensées valables viennent en marchant.”

Ce site utilise Google Analytics.