1 minute pour comprendre : Pourquoi choisir la ouate de cellulose pour isoler son logement

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE - En 1 minute, cette vidéo résume les avantages de la ouate de cellulose, isolant biosourcé, très efficace et bon marché.

Pas toujours facile de s'y retrouver entre les différentes options pour isoler sa maison. Parmi les différents matériaux, il y en a un qui se distingue ; la ouate de cellulose est à la fois un isolant thermique et phonique très efficace et une solution écologique.

L'espace Info-énergie de Lyon fait partie du réseau FAIRE, un service public d'information et d'accompagnement pour les travaux de rénovation énergétique. Il a publié une vidéo pour présenter en une minute les avantages de la ouate de cellulose. Top chrono !

4 avantages de la ouate de cellulose

1 - La ouate de cellulose est un isolant biosourcé, c'est-à-dire d'origine naturelle. En l'occurrence, elle est fabriquée à 90 % à partir de papier ou de carton recyclé. Les 10 % restant sont des additifs, pour assurer la résistance au feu et contre la moisissure du produit.

Le premier grand avantage de cet isolant est donc, non seulement, d'être issu d'une ressource renouvelable, le bois, mais aussi de valoriser un déchet ! De plus, sa fabrication nécessite peu d'énergie et engendre peu de gaz à effet de serre.

2 - La ouate de cellulose est très bien pour la rénovation de bâtiments anciens. En effet, elle est très perméable à la vapeur d'eau, ce qui permet de réguler l'humidité. "Si on isole un mur ancien avec du polystyrène, isolant étanche à la vapeur d'eau, les échanges gazeux entre l'intérieur et l'extérieur sont bloqués, on risque alors de créer des désordres d'humidité dans la paroi et le complexe isolant", explique en complément l'Espace Info-énergie des Pays de la Loire.

© Castorama

3 - Cet isolant est très performant l'hiver... mais aussi l'été ! La ouate de cellulose a un bon déphasage thermique : cela signifie qu'il faut longtemps (10 à 12 heures) avant que la chaleur ne puisse sortir du logement, ou y entrer. A titre de comparaison, comptez seulement 3 à 4 heures de déphasage thermique pour les laines minérales. Résultat : il suffira de poser 20 cm d'épaisseur de laine de verre en toiture pour éviter la surchauffe l'été, quand il faudrait 60 cm de laine de verre.

À retenir

Pour éviter d'inhaler de la poussière pendant la pose de l'isolant, portez un masque de type FFP2, des lunettes de protection, des gants et une combinaison en papier à usage unique, comme le recommande l'Association des fabricants de ouate de cellulose.

4 - Dernier avantage, et pas des moindres : son prix. Elle ne coûte pas plus cher que les laines minérales classiques !

© Soprema

La ouate de cellulose existe en vrac pour soufflage dans les combles perdus, insufflation (elle est alors soufflée à l'intérieur d'un caisson étanche) et flocage (elle est humectée et projetée pour coller à la surface désirée). Elle existe aussi en panneaux semi-rigides d'épaisseur de 45 à 140 mm.

Calculez la quantité d'isolant dont vous avez besoin :

Soprema, spécialiste de l'isolation, a mis au point un calculateur en ligne pour savoir combien de sacs de ouate de cellulose à souffler seront nécessaires pour isoler vos combles.

Découvrez un autre isolant biosourcé, réalisé à partir de jeans recyclés.

Ce site utilise Google Analytics.