Pour quelles raisons se dispute-t-on au lit ? Voici les 3 causes principales selon une étude

SOMMEIL - On y dort, on y mange mais on s'y dispute aussi beaucoup. Un sondage s'est intéressé aux sources de conflit quand on est au lit.

Le lit est l'endroit préféré de la maison pour un Français-e sur cinq, nous apprenait un sondage Ifop réalisé pour Tousaulit de mai 2021. Mais le lit n'est pas pour autant une zone pacifique puisque 68% des sondé-es confient s'y être déjà disputés. D'ailleurs une personne sur trois préfère dormir seule plutôt qu'à deux ! À cause de quoi se chamaille-t-on une fois couché ?

Des ronflements, des enfants et des problèmes de coordination

Sans grande surprise, le champion des sources de conflit est le ronflement. "44% des Français se sont déjà disputés à cause du ronflement de leur partenaire", précise l'étude. Pire encore, pour 3% des hommes interrogés, cette nuisance sonore a provoqué une rupture amoureuse (pour éviter cette issue tragique, des chercheurs américains ont mis au point un oreiller anti-ronflement).

On trouve ensuite les problèmes d'emploi du temps : se coucher plus tôt ou plus tard que son ou sa partenaire peut engendrer des disputes. "Plus d'1/3 des personnes interrogées (35%) disent ainsi s'être déjà accrochés pour cette raison, une proportion qui monte à 43% chez les 25-34 ans", indique Tousaulit.

À la troisième place du podium, on trouve l'épineuse question de la présence des jeunes enfants dans le lit, que l'on appelle aussi "cododo". 42% des parents de moins de 34 ans se sont déjà pris le bec à ce sujet. Enfin, suivent "le désaccord sur l'extinction de la lumière (21%), la présence d'un animal (19%) et le fait de manger au lit (10%)".

Malgré toutes ces raisons, les Français-es ne font pas souvent chambre à part puisque 10% des couples pratiquent l'éloignement nocturne. Quel courage !

Ce site utilise Google Analytics.