Minimalisme extrême : cet activiste écolo ne possède que 44 objets

VIDÉO - Rob Greenfield, adepte du zéro déchet et de la vie simple, détaille le contenu de son sac à dos, qui comprend l'ensemble de ses bien matériels.

Rob Greenfield, militant écolo américain, ne cesse de nous étonner. Nous vous avions déjà raconté comment il se passait de papier toilette et comment il était parvenu à devenir autosuffisant en nourriture à 100 %.

Dans l'une des dernières vidéos de sa chaîne YouTube, il explique que toute sa vie tient dans un sac à dos. Littéralement. Il ne possède en effet que 44 objets.

La liste de toutes ses possessions

Sa vidéo est en anglais, mais voici la liste de ses vêtements :

  • 4 tee shirt à manches courtes
  • 1 tee shirt à manches longues
  • 1 pull en laine
  • 2 shorts
  • 3 caleçons
  • 1 paire de chaussettes qui datent d'il y a 15 ans
  • 1 paire de sandales

Faisons ici une précision : Rob Greenfield vit dans une région chaude des États-Unis. Il prévoit un voyage en Allemagne d'ici peu et devra sans doute doubler le nombre de ses vêtements pour s'adapter au climat.

Objets divers :

  • 1 petite serviette qu'il peut aussi utiliser comme mouchoir ou comme torchon
  • 1 récipient métallique qui sert à la fois de casserole et de bol
  • 1 gourde qui sert aussi de thermos
  • 1 cuillère
  • 1 sac à dos très compact
  • 1 grand sac à dos
  • 1 ordinateur portable et 1 chargeur
  • 1 paire d'écouteurs
  • 1 cahier et 1 stylo
  • 1 livre
  • 1 marque page (une carte postale à laquelle il tient)
  • 1 autocollant avec une citation de Gandhi : "Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde"
  • 1 sachet de thé en vrac
  • 1 boule à thé

Pour l'hygiène :

  • 1 rasoir manuel pour se raser les cheveux (cet objet a 50 ans !) et son petit sac
  • 1 paire de petits ciseaux
  • 1 rouleau de fil dentaire (en soie et sans boîte plastique)
  • 1 pot de dentifrice en poudre
  • 1 flacon d'huile essentielle
  • 1 pot de crème pour le corps
  • 1 flacon de savon biodégradable
  • 3 paires de bouchons d'oreille
  • 1 coupe ongles
  • 1 pochette pour tous ses produits d'hygiène

Administratif et argent :

  • son passeport
  • son certificat de naissance (Rob Greenfield explique n'avoir conservé aucun autre document)
  • 1 enveloppe avec 5000 dollars (il ne possède ni carte de crédit, ni de compte en banque, ni épargne retraite).

"Vous devez certainement vous dire que je suis dépendant des autres. C'est vrai", concède Rob Greenfield, avant de développer : "L'argent nous fait croire que nous ne sommes pas dépendants des autres, mais c'est une illusion. Il y a toujours des gens derrière ce que l'on paie. J'ai voulu m'éloigner d'une recherche d'indépendance radicale et opter pour une connexion radicale avec l'humanité."

Il assume son côté extrême : pour lui c'est un moyen de faire réfléchir les autres et de contrebalancer le mode de vie également extrême, mais dans la surconsommation, des Américains.

Pour mieux comprendre comment il a évolué jusqu'à ce minimalisme radical, retrouvez notre interview de Rob Greenfield.

Ce site utilise Google Analytics.