Maison et Objet 2021 : Les grandes tendances pour aménager notre jardin et mieux en profiter

TENDANCE - Fibres naturelles, couleurs rétros ou minimalisme... Une pro nous explique les 4 grandes tendances à venir !

Après les différents confinements, on s'est rendu compte qu'un extérieur, comme un balcon ou un jardin, était devenu un espace de choix lorsque l'on souhaite se sentir bien chez soi.

D'après ce constat, Jaye Anna Mize, de l'agence de tendances Fashion Snoops, plante le décor et propose une analyse de 4 grandes tendances prospectives qui concerne l'aménagement des jardins dans le futur. Reconnexion avec la nature, besoin de simplicité, de s'affirmer... Il n'y a pas à dire, l'actualité et les évènements que nous vivons depuis quelques mois ont un fort impact sur nos prochaines envies !

Tendance n°1 : l'Essentiel, retour à la simplicité

Depuis l'arrivée du Covid dans leurs vies, "les gens sont bloqués à la maison", note Jaye Anna Mize. D'une part, ils cherchent alors à désencombrer, pour se séparer du superflu, mais font aussi le constat qu'ils "avaient perdu les compétences fondamentales que les générations précédentes possédaient, comme savoir coudre ou cultiver son jardin." Un seul mot d'ordre donc : revenir à l'essentiel, tant dans sa façon de consommer que de vivre les choses.

"Après-Covid, nous appuyons sur le bouton réinitialisation et nous aspirons à réduire nos excès des dernières années."

Jaye Anna Mize

Selon la tendanceuse, il est plus que jamais important de s'engager sur la qualité plutôt que la quantité. Et de chercher la simplicité.

"Par définition, un essentiel est quelque chose d'absolument nécessaire, mais trop souvent, ce sont des influences artificielles et éphémères qui semblent dominer nos vies. En d'autres termes, on va chercher le design fondamental, un design intemporel et intentionnel." La tendance durable sur laquelle s'appuyer : le minimalisme.

Comment se traduit la tendance Essentiel dans le jardin ?

  • Des produits ni trop ornés, ni trop élaborés,
  • Un design minimaliste mais très chic,
  • Du mobilier dépouillé dont on se sert comme base pour s'appuyer pour accessoiriser,
  • Des textiles en matières naturelles,
  • Des motifs présents mais simples, on joue plutôt sur les textures,
  • Des nouvelles façons de jardiner : on cultive aussi dans les petits espaces comme le balcon,
  • Les couleurs utilisées : des mats sourds mais pas vifs, et bien sûr du noir, du blanc, du gris.

"Dans cette tendance, on retrouve presque le mouvement bohème, mais plus épuré, plus sophistiqué", ajoute Jaye Anna Mize.

Autre notion abordée : le besoin de se sentir à l'aise, en sécurité. Et cela passe par le design, dont les lignes s'arrondissent, en s'inspirant des formes vintage, le tout coloré de tons pastel. Ce design "donne l'impression aux gens d'être inclus mais aussi de se sentir en sécurité, heureux. C'est une base de l'essentiel", précise Jaye Anna Mize.

Tendance n°2 : Nourrir, ou se ressourcer

"Nous sommes en surconsommation de news, de médias, de réseaux sociaux... Tout vient à nous en même temps. Et cela nous affecte psychologiquement", dépeint Jaye Anna Mize. Alors, nous avons besoin de nous évader, de guérir, de nous reconnecter. Créer des espaces pour nous déconnecter et retrouver la sérénité. "Le calme doit revenir dans le foyer, nous devons créer des cocons réconfortants."

Une part importante est donnée à l'introspection, une plongée dans la méditation pour une meilleure santé mentale. "Vous commencerez à voir des objets qui reflètent cela dans la maison", précise Jaye Anna Mize, "qui se concentrent sur l'esprit, le corps et l'âme." Mais tout en gardant une certaine légèreté !

Comment se traduit la tendance Nourrir dans le jardin ?

  • Des couleurs pastel très colorées, qui donnent l'impression de pouvoir respirer pendant une seconde,
  • L'expérience tactile, très importante, qui réconforte lorsque l'on touche certaines matières douces (velours) ou moelleuses par exemple,
  • Des motifs ludiques, qui reprennent la nature,
  • Des matières naturelles, comme le bois ou le rotin,
  • Des objets qui s'inspirent de motifs de la nature.

Tendance n°3 : Renaissance, la reconnexion avec la nature

C'est la tendance préférée de Jaye Anna Mize, qui l'introduit de la sorte : "nous avons utilisé toutes les ressources données par Mère Nature, nous consommons trop et nous ne faisons pas attention à l'environnement". Partant de ce constat, elle propose de se pencher sur l'indigénisme, comme pour nous encourager à honorer la sagesse des premiers gardiens de la nature, c'est-à-dire rendre à la terre ce qu'elle nous offre, veiller à la façon dont on consomme.

"Après avoir été confinés, nous voulons profiter de la nature. Nous souhaitons nous reconnecter avec la nature, marcher dans l'herbe, prendre des moments pour soi car nous n'en avons pas forcément eu l'opportunité ces derniers mois."

Jaye Anna Mize

La transparence est la clé, nous recherchons des éléments plus écolos, plus durables, pour être d'avantage connectés à la nature. "Améliorons notre relation avec la planète et créons un monde meilleur que nous l'avons trouvé."

Ainsi, le design doit s'inspirer à nouveau des cultures et des techniques anciennes, voir comment elles ont construit des infrastructures, des objets ou des produits en osmose avec la nature, plutôt que contre elle.

Comment se traduit la tendance Renaissance dans le jardin ?

  • Ancré dans un esprit nature,
  • Sentir le caractère naturel et terre-à-terre,
  • Couleurs neutres, couleurs de fond,
  • Les antiquités sont de nouveaux à la mode,
  • Tissages de coton et rotin,
  • Des objets provenant directement de la nature, comme des coquillages vides, du bois brûlé,
  • Des objets en pierre qui semblent avoir été retirés directement de la nature avec des jeux de textures,
  • Des vases pour l'extérieur,
  • Le marbre, au veinage doux.

"Le design peut s'inspirer aussi directement de la nature, en reprenant les formes de feuilles ou de tronc pour créer des objets", note Jaye Anna Mize.

Tendance n°4 : Libérer, ou s'affirmer

Cette dernière tendance s'inspire aussi de l'actualité, notamment de la libération de la parole, à travers de nombreux mouvements comme Black lives matter ou du dernier changement de gouvernement américain. "Nous considérons qu'il est urgent de s'exprimer sans restriction. Découvrir le pouvoir de notre identité, formulant une vérité et exigeant des réformes", affirme Jaye Anna Mize.

Réel et idéal s'unissent, et la technologie permet de surmonter les obstacles tant physiques que virtuels. L'un des éléments clés de cette tendance, Libérer, est l'idée de diversité et d'identité. "Et c'est très important pour les designers". On cherche alors des univers personnalisables, que l'on souhaite accorder à notre caractère unique. Ce qui permet d'adopter des pièces "funky" et amusantes.

Comment se traduit la tendance Libérer dans le jardin ?

  • Les graffitis font leur retour,
  • Les installations audacieuses, comme les fauteuils suspendus un peu futuristes,
  • Les braseros et autres cheminées d'extérieur, pour profiter entre amis,
  • Des accessoires ludiques comme des sets de table ou des meubles colorés,
  • Des matières irisées, ou gonflables,
  • Des motifs inspirés de tatouages ou du terrazzo,
  • L'utilisation de plastique recyclé et du métal coloré.

Découvrez toutes nos idées pour aménager votre jardin !

Ce site utilise Google Analytics.