Le lierre est-il vraiment mauvais pour les murs des maisons ?

JARDIN - Est-il vrai qu'il abîme et détériore les endroits où il prend racine ? Cette plante mal aimée pourrait vous surprendre sur bien des points !

On parle souvent du lierre comme d'une plante envahissante. Il est vrai que si on a l'image d'un manoir complètement envahi par la végétation après  une partie de Jumanji, ça peut paraître effrayant... Mais revenons à la réalité.

Saviez-vous que le lierre est une plante grimpante qui peut vivre jusqu'à 1000 ans ? Rien que pour ça, il mérite d'être reconsidéré ! Redécouvrez le lierre en tant que véritable allié pour votre maison et votre jardin !

Le lierre est-il vraiment notre ennemi ?

“Le lierre est considéré comme plante envahissante par la plupart des gens alors qu'elle n'est pas classée comme telle”, explique Olivier Arcelus, pépiniériste dans le Morvan, spécialisé dans les végétaux rustiques. Si on pense qu'il envahit, c'est dû à l'image d'une liane qui a tendance à submerger tout ce qu'elle trouve. Mais c'est simplement “qu'il cherche de la lumière pour pouvoir fleurir, faire des graines et se reproduire”,  explique Olivier.

Et “tout a une utilité dans la nature”, souligne-t-il. En effet, le lierre est l'une des seules plantes à offrir du pollen et des fruits pendant l'automne et l'hiver. Là où toutes les autres fleurs ont déjà fané et se préparent à l'arrivée du froid, “le lierre est très important dans la chaîne alimentaire car c'est une réserve de nourriture pour les oiseaux et les insectes butineurs”. De plus, c'est un lieu d'hibernation pour toute la faune de votre jardin. Mieux vaut des coccinelles qui s'abritent dans le lierre plutôt qu'elles n'envahissent la maison, non ?

Souvent associé aux ruines et aux arbres morts, il est pourtant très utile pour notre jardin. “Le lierre a une croissance droite, ce qui prouve bien qu'il n'étouffe et n'abîme pas les arbres et les murs. Il s'en sert comme simple support”, affirme le pépiniériste.

Il a pour avantage d'être un très bon isolant qui chasse l'humidité des murs et par la même occasion les moisissures. “C'est un allié redoutable qui, à lui seul, a les mêmes capacités qu'un mur végétal”, ajoute-il. Très couvrant, il évite aussi à d'autres plantes non souhaitées (mauvaises herbes) de pousser. Et avec son côté coriace et résistant, il est utilisé comme couvre-sol pour maintenir l'humidité et protéger les sols de la sécheresse.

Comment avoir du lierre chez soi ?

Il faut savoir qu'il y a plus d'un millier de variétés de lierre : couvre-sol, grimpant, avec différentes feuilles et couleurs… Un large choix s'offre à vous “Par exemple, si on ne veut pas d'un lierre qui monte trop haut, on peut en choisir un qui ne va pas monter à plus de 4 mètres, ça existe “, explique Olivier Arcelus.

Et si vous ne le saviez pas, il est très pratique dans l'aménagement de votre extérieur : “Il évite d'avoir des haies trop volumineuses”. Sur un treillis tout autour de son jardin vous pouvez donc faire pousser du lierre qui remplacera des arbustes. De quoi optimiser l'espace dans votre jardin !

En plus de ces nombreux avantages, le lierre ne nécessite pas beaucoup d'entretien car “il ne supporte pas les sols trop riches”, donc pas besoin de mettre de l'engrais ! “C'est seulement une plante qui a besoin d'être admirée à sa juste valeur”, souffle Olivier.

La seule recommandation du pépiniériste est de faire attention où il prendra support : “Le problème que l'on peut avoir, mais ça c'est avec n'importe quelle plante, c'est que physiquement, le poids des feuilles pourrait être trop lourd pour une clôture trop légère ou un mur déjà abimé”.

Bon à savoir : on peut même fabriquer sa propre lessive en faisant macérer ses feuilles dans de l'eau !

Ce site utilise Google Analytics.