Le bokashi : l'alternative au composteur pour recycler ses déchets dans sa cuisine

ZÉRO DÉCHET - Comment faire du compost dans un appartement ? Et comment composter les déchets de cuisine sans mauvaise odeur ? Le bokashi est la solution, voici comment ça marche.

Vous n'avez pas la place d'installer un composteur ? Pas envie non plus de tester le lombricomposteur, ce bac à compost que l'on peut installer dans la maison, mais qui est rempli de vers de terre ? Heureusement, il existe une troisième solution pour composter ses déchets alimentaires et nourrir ses plantes.

Le bokashi est un système mis au point au Japon à la fin des années 1980 et encore peu connu en France. Il s'agit de laisser fermenter les déchets de cuisine dans un bac fermé pour récupérer du compost mais également un engrais liquide, concentré, riche en éléments nutritifs pour les plantes. La décomposition des déchets est accélérée par des "micro-organismes efficaces". Ils se chargent en réalité de déshydrater les déchets.

Un bac à Bokashi est désormais disponible chez Castorama. Celui-ci est fabriqué en France par Hozelock. Il permet de composter 16 L de déchets et est vendu avec 1 kg de d'activateur de compost, autrement dit de micro-organismes.

Composter ses déchets sans mauvaise odeur

"Ce bac à bokashi permet de mettre en place un système de retraitement des déchets alimentaires chez tout le monde, estime Nathalie Franki, market manager des secteurs végétal et jardin chez Castorama. Cela ne nécessite pas un savoir-faire extraordinaire, c'est propre et ça ne sent pas mauvais."

Grâce au couvercle, l'étanchéité est totale, et les micro-organismes, en déshydratant les matières, neutralisent les odeurs. Vous n'avez donc pas de mauvaise odeur dans votre cuisine.

Contrairement au composteur et au lombricomposteur, vous pouvez jeter vos restes de viande et de poisson dans le bokashi. Vous pouvez aussi bien sûr y jeter toutes les épluchures de fruits et légumes, y compris les agrumes, les restes de fromage, de yaourts, les œufs et leurs coquilles, le marc de café, les fleurs fanées... Le tout coupé en petits morceaux.

L'utilisation est très simple : il suffit de déposer 20 mL de poudre d'activateur au fond du bac, puis à chaque fois que l'on dépose une couche de déchets, d'ajouter à nouveau 20 mL d'activateur.

Comment utiliser le jus de bokashi ?

Tous les 3 à 5 jours, vous pouvez ouvrir le robinet pour récupérer l'engrais liquide. Diluez 10 mL de liquide dans 1 L d'eau pour arroser vos plantes ou vos légumes une fois par semaine ou moins, et 20 mL de liquide dans 2 L d'eau pour arroser vos plantes plusieurs fois par semaine.

Comment utiliser le compost de bokashi ?

Lorsque le bac est plein, laissez reposer 14 jours avant de récupérer son contenu solide. Visuellement les déchets n'ont pas changé, mais il s'agit bien d'un compost, que vous pouvez enterrer directement dans la terre pour la fertiliser.

Par exemple, déposez le compost de bokashi au fond d'un pot de fleurs, avant d'ajouter la terre et de planter vos fleurs. Ce compost est acide et ne doit pas être en contact direct avec les racines au moment du rempotage, c'est pourquoi il doit être bien placé au fond du pot.

Mais vous pouvez aussi verser ce compost dans un bac à compost extérieur pour l'enrichir. Le bokashi peut donc aussi être utile aux personnes qui ont un composteur, mais souhaitent produire un engrais liquide en complément.

Passez à l'action

Ce site utilise Google Analytics.