La future maison de Björk ressemble à une grotte primitive, conçue en harmonie avec la nature

DANCER IN THE DARK - Le projet de maison en Slovénie de la chanteuse islandaise ne ressemble à aucun autre !

Il y a quelques années, Björk avait déjà fait parler d'elle pour une maison insolite : une étrange rumeur lui prêtait la propriété d'une petite chaumière totalement isolée sur une île désertique en Islande. Il s'était avéré que la maison n'appartenait pas du tout à la chanteuse et qu'elle était abandonnée depuis très longtemps. Aujourd'hui, c'est pour un projet d'architecte bien réel qu'on s'intéresse au futur appartement de Björk à Ljubljana en Slovénie.

Car il s'agit bel et bien d'un appartement, contrairement aux apparences. L'entrée se situe un peu en hauteur dans la continuité d'un sombre couloir, d'où part un escalier menant au salon et à la salle à manger, de quoi donner une "impression claustrophobe de confinement, d'insignifiance et d'absence de l'homme", déclare le cabinet d'architecte Filip & Metod Kulča. A l'autre bout de la pièce, dont les murs font 7 mètres de haut, la lumière que diffuse la grande baie vitrée vient petit à petit illuminer le cheminement du visiteur.

© Metod Kulčar
© Metod Kulčar
© Metod Kulčar

Un intérieur minimaliste en bois et en pierre

Partout dans l'appartement, les matériaux utilisés sont naturels (le bois, le cuir, la pierre - il y a même des rochers qui surgissent en renfort de l'escalier), ce qui renforce le caractère organique du design : un peu comme si nous étions dans une espèce de grotte préhistorique au look contemporain.

A l'étage, difficile de l'apercevoir sur les photos, on trouve aussi un pont de verre menant vers une salle de bains, dont la baignoire et l'évier sont en pierre, à côté d'une cabine de douche en verre. L'ensemble est si intégré au reste qu'on le distingue à peine, tous les éléments de l'appartement semblent fusionner entre eux.

Le reste de l'espace intérieur, lui aussi, est minimaliste. Peu de meubles, juste un canapé, des fauteuils, des peaux de bête, un banc, un rocher décoratif d'où sort une racine, un plan de travail et un évier en pierre dans la cuisine... Autant de rappels bruts et naturels de la forêt qu'on distingue nettement à travers la fenêtre, une invitation à poursuivre le voyage, mais chez soi. Une atmosphère primitive et épurée, qui invite à la méditation à travers l'espace et les âges.

© Metod Kulčar
© Metod Kulčar
© Metod Kulčar

Ce site utilise Google Analytics.