Rendez-vous : La Fête des voisins (masqués) a lieu ce vendredi !

SOLIDARITÉ - Célébrée chaque année, cette fête aura bien lieu ce soir, mais dans des conditions particulières à cause de la Covid-19.

En mai dernier, confinement oblige, la traditionnelle Fête des voisins se déroulait au balcon, les organisateurs repoussant au 18 septembre 2020 d'éventuels rassemblements.

Malheureusement, les conditions sanitaires ne permettent pas de festoyer en toute insouciance. Les organisateurs proposent de s'adapter pour célébrer quand même la solidarité.

"Je ne voulais pas l'annuler, ça fait des mois qu'on ne se retrouve plus au boulot parce qu'on télétravaille, on fait ses courses par Internet et on se fait livrer...", explique Atanase Périfan, créateur de la Fête des voisins, au Télégramme. "Les gens ont une relation affective à la Fête des voisins, sont attachés à la rencontre, aspirent à se retrouver, surtout après le confinement où la relation à l'autre a été assez traumatique."

Si vous habitez dans un département classé zone rouge

Si votre département est classé rouge et que la préfecture a décidé d'interdire cet événement, comme c'est le cas dans le Pas-de-Calais ou dans les Bouches-du Rhône par exemple, vous pouvez comme le 29 mai dernier participer à la Fête des voisins depuis votre balcon ou votre fenêtre.

Pourquoi pas vous inspirer de ce comédien, qui organisait pendant le confinement un grand jeu Questions pour un balcon pour ses voisins ?

Si vous habitez dans un département où le virus n'est pas très actif

Si l'épidémie n'est pas trop forte dans votre département, vous pouvez rencontrer vos voisins physiquement, en respectant les gestes barrières et en étant masqués.

Retrouvailles en extérieur en petit comité, vaisselle individuelle, gel hydroalcoolique à disposition... voici les 10 conseils de l'association pour une fête sereine.

"Nous demandons cependant aux personnes fragiles de se protéger en restant chez elles et en saluant leurs voisins de loin…", précisent les organisateurs dans un communiqué. Ce qui n'empêche pas les petites attentions, comme une part de gâteau apportée sur le pas de la porte !

Avec ces mesures de précaution, certains entendent bien se retrouver. Le Cercle Laïque Dijonnais a ainsi prévu un rassemblement limité à 50 personnes, sur inscription, dans la cour de l'école, et service assuré par des bénévoles, rapporte par exemple France 3 Régions.

Bien sûr, reste toujours l'option de repousser les retrouvailles à des temps plus favorables, le plus important n'étant pas de conserver une date mais un espace propice à la rencontre !

Ce site utilise Google Analytics.