Enfin un classement pour s'y retrouver dans les fournisseurs d'électricité verte !

ÉNERGIE – Enercoop, Engie, Ilek, EDF... Pour vous aider à choisir votre offre d'électricité écologique, Greenpeace a établi un classement qui prend en compte l'investissement réel des fournisseurs dans les énergies vertes.

Ce vendredi 28 septembre 2018, dans son “Guide de l'électricité verte”, l'Organisation Non Gouvernementale (ONG) Greenpeace publie le classement de 19 fournisseurs d'électricité français mettant en avant une offre d'électricité “verte”.

L'ONG souhaite “repérer les fournisseurs d'électricité vraiment verts” et ainsi donner toutes les clés aux consommateur-trices pour choisir un fournisseur qui investisse vraiment dans les énergies renouvelables.

Si Greenpeace a fait ce travail, c'est parce que l'organisation souligne le caractère illisible de l'offre existante. En effet, selon l'ONG, les fournisseurs peuvent acheter des “garanties d'origine”, un certificat qui assure le caractère renouvelable de la production d'électricité, mais continuer à acheter leur électricité à des centrales à charbon ou nucléaire, comme l'explique Alix Mazounie, chargée de campagne chez Greenpeace, au Monde.

Mais quel fournisseur d'électricité est le plus vert alors ?

Vraiment vert”, “en bonne voie”, “vraiment mauvais”... Greenpeace établit un classement des fournisseurs qui respectent vraiment leurs engagements.

Les fournisseurs d'électricité classés en 4 catégories

Le classement de Greenpeace se divise en quatre catégories :

  • « Vraiment verts »
  • « En bonne Voie »
  • « À la traîne »
  • « Vraiment mauvais »

Chacune détaille les engagements et les sources de production d'électricité dans lesquelles investissent les fournisseurs.

En tête de ce classement, les fournisseurs d'électricité Energie d'Ici, Enercoop et Ilek.

© Classement Greenpeace – Fournisseurs d'électricité classés "Vraiment verts"

Balayés en bas de tableau, certains des plus célèbres fournisseurs d'électricité français dont Direct Energie, Engie ou encore EDF.

Ce dernier a d'ailleurs tenu à se justifier dans Le Parisien, en affirmant investir 2 milliards d'euros par an dans les énergies renouvelables.

Consultez dès à présent le classement de Greenpeace pour mieux choisir son fournisseur.

Un consommateur averti en vaut deux !”, indique Alix Mazounie, chargée de campagne Énergie pour Greenpeace France.

Ce site utilise Google Analytics.