En Californie, les pouvoirs publics ont économisé de l'argent en utilisant des castors pour restaurer la biodiversité

ET LE CASTOR RAMA - Aux États-Unis, les écologistes ont choisi de faire confiance aux castors pour restaurer une zone humide utile face aux incendies.

C'est l'histoire incroyable d'un comté californien qui a économisé plus d'un million de dollars en faisant appel aux castors à la place d'engins de chantier pour restaurer un lit de ruisseau desséché. Mis en place par des biologistes locaux et l'United States Fish and Wildlife Service, un organisme fédéral qui gère la protection de la faune, ce projet pourrait en inspirer d'autres à travers le pays tant il a été couronné de succès.

C'est le journal local The Sacramento Bee qui relate cette expérience dans un article et donne la parole aux différents acteurs. Ainsi le biologiste Damion Ciotti confesse qu'il pensait que la restauration du site en habitat viable pour la faune prendrait une décennie entière, alors qu'elle a finalement pris trois ans à peine ! Grâce à l'arrivée des castors, les oiseaux migrateurs, la sauvagine, les saumons et les truites ont retrouvé une place dans le comté.

Les bassins d'eau des castors peuvent aussi arrêter les incendies

Pourquoi le castor ? Le castor est le seul animal après l'Homme qui façonne son environnement pour l'adapter à ses besoins. Peu à l'aise sur la terre, il construit des barrages et aménage des canaux pour créer des retenues d'eau, des bassins qui lui servent d'habitat et retiennent l'humidité. C'est d'ailleurs pourquoi il est parfois considéré comme un nuisible : dans certains cas, il entre en concurrence avec l'Homme, coupant ses arbres ou inondant ses champs. Ici, la présence du castor n'était en rien préjudiciable à l'activité humaine. Au contraire, elle a clairement aidé à restaurer l'écosystème local.

Pour Elisa Grant, le manager de la Placer Land Trust, la Fondation qui gère la protection de la nature et des terres du comté, il n'y a aucun risque à laisser faire l'animal : "nous pouvons faire aux confiances aux castors, ils sont dans cette région depuis très longtemps, ils comprennent les réseaux d'écoulement de l'eau, ils savent ce qui est nécessaire afin d'avoir un écosystème viable pour les espèces qui vivent ici."

Les études récentes prouvent par ailleurs que les zones humides fabriquées par les castors sont de très utiles protections contre les sécheresses et les incendies, des catastrophes naturelles qui sont de plus en plus virulentes dans certaines régions du monde, notamment en Californie. Toujours pour le Sacramento Bee, Emily Fairfax, enseignante-chercheuse à l'université de Californie, confirme : "Même si les étangs créés par les castors n'arrêtent pas forcément le feu, le simple fait de le retarder donne aux pompiers une chance de le stopper. Et ça procure aux autres animaux un lieu sûr pour attendre que ça passe."

Ce site utilise Google Analytics.