Elles sont devenues amies en partageant un jardin pendant 10 ans

CO-JARDINAGE- Cela fait 10 ans que Betty s'active dans le jardin que Bernadette lui prête. Cette rencontre, via un site en ligne, a permis de métamorphoser le terrain mais aussi de faire naître une belle amitié !

En 2011, Bernadette est dépassée face à son vaste jardin de 1 300 m², qu'elle doit tondre assez régulièrement. Elle habite près de Toulouse, dans la ville de Pin-Balma, et elle n'a pas les compétences, ni la patience pour s'en occuper. Elle découvre alors la plateforme en ligne Savez-vous planter chez nous ? qui propose de mettre en lien des propriétaires de jardin avec des personnes qui cherchent un terrain pour jardiner, grâce à un système géolocalisé de petites annonces.

Après avoir posté son annonce, elle épluche les candidatures et a un coup de cœur pour Betty, qui habite dans un appartement à 5 km de chez elle et qui de son côté cherche à créer un potager. "On a eu tout de suite des atomes crochus, réciproquement", s'enthousiasme- t-elle. Au fil des discussions, une relation de confiance et d'amitié s'installe : ”À l'époque on était célibataires, on allait au théâtre, on prenait des cours de jardinage ensemble”.

Très vite, Betty transforme le jardin de Bernadette pour son plus grand plaisir : " j'ai de moins en moins de pelouse à tondre", plaisante-t-elle.

Betty,  à la recherche d'un jardin pour poursuivre sa passion

Betty, elle, a la main verte depuis toujours. Issue d'une famille de passionnés de jardinage, elle souhaite cultiver et récolter ses propres légumes. Mais elle vit depuis longtemps dans un appartement, et la jardinière posée sur son balcon ne lui permet que d'avoir des fraises et quelques plantes aromatiques : “Le contact avec la terre me manquait”, déplore t-elle. En feuilletant le journal, elle remarque cet article, qui présente la sortie de ce fameux site Internet.

Elle se rend alors rapidement sur la plateforme et utilise le premier critère : la zone géographique. Pas question pour elle d'aller jardiner trop loin, il fallait que le lieu soit accessible rapidement et facilement. Le jardin de Bernadette lui fait de l'œil, situé à 5 km de chez elle, c'est un grand terrain brut, qui n'est pas cultivé et où il n'y a que de l'herbe : “Vous avez envie de créer, parce qu'il y avait tout à faire sur cette pelouse. C'était intéressant pour moi, un vrai défi”, se rappelle Betty.

Très vite, le jardinage devient un bon prétexte pour que les deux femmes se retrouvent. Au fil des années, le jardin de Bernadette se transforme complètement, au même rythme que la relation entre les deux femmes, qui deviennent de véritables amies. Depuis 10 ans, Betty se rend très régulièrement, tous les 2 à 3 jours, chez Bernadette, pour tailler, nettoyer les mauvaises herbes, arroser, planter, récolter... En clair, donner vie au jardin. Âgée de 52 ans, Betty est responsable qualité dans un grand groupe de carrosserie, et cette alternative lui permet de jongler facilement entre son métier et sa vie de famille.

Un jardin transformé en lieu d'entraide et de partage

Avec la crise sanitaire, les demandes ont explosé pour le jardin de Bernadette. Depuis l'année dernière, Pierre, très motivé, s'active également dans le jardin et explique aux autres les principes de la permaculture :”Il plante beaucoup pour attirer les pollinisateurs, les abeilles et les coccinelles”, témoigne Bernadette. Un nouveau couple se rend également régulièrement dans le jardin, et cultive salades, radis et oignons.

Pas de prise de tête pour les échanges : tout est partagé à l'amiable. Chacun prend ce qu'il souhaite des récoltes, et rien n'est pesé. L'important pour Bernadette, c'est la convivialité qui règne au sein du jardin. : “Il y a un réel respect des autres, on se rend service, on partage les outils et on s'entraide”.

Poireaux, salades, oignons, tomates, courgettes… au fil des saisons, le jardin de Bernadette accueille de nombreux légumes. Pour faire perdurer cet état d'esprit solidaire, elle a instauré une tradition depuis quelques années : “En fin de saison, j'invite tout le monde à la maison pour le repas des jardiniers, à l'auberge espagnole”. Un moyen pour tous de se retrouver et d'échanger en dehors du jardin.

Certains sites en ligne permettent ainsi de trouver facilement un jardin près de chez vous, sinon vous pouvez louer le jardin des voisins ! Dans tous les cas, le co-jardinage permet de créer de belles amitiés, qui perdurent dans le temps, comme celle de Bernadette et Betty !

Les co-jardiniers et Chantal Perdigau, fondatrice de Savez-Vous planter chez nous ?
© Bernadette Marty

Ce site utilise Google Analytics.