Elle transforme un bus scolaire en auberge de jeunesse itinérante

VOYAGE - Cette jeune Toulousaine a pris le pari de proposer une auberge de jeunesse...dans un bus. Entre excursions improvisées et rencontres inoubliables, venez découvrir le MagicBus !

C'est après un road-trip en Nouvelle-Zélande en 2014, que la Toulousaine Lisette Abadie, 27 ans, s'est lancée dans ce projet insolite. « Je voulais avoir de la liberté dans mes voyages et être capable de me déplacer où et quand j'en avais envie, tout en faisant des nouvelles rencontres et c'est comme ça que m'est venue l'idée du MagicBus » explique-t-elle.

À la fin de son aventure en Océanie, elle rentre en France pour continuer ses études d'architecture et en apprendre plus sur l'aménagement d'intérieur. Elle entreprend ensuite de faire une année en gestion à HEC au Canada, afin de monter un business plan et d'« avoir un vrai projet qui tient la route ».

En décembre 2018, le MagicBus pointe enfin le bout de son nez : Lisette se lance et achète un bus scolaire sur Le Bon Coin (oui oui c'est possible !). C'est au GRETA (groupement d'établissements publics locaux d'enseignement) de Toulouse qu'elle apprend les bases de la mécanique pour restaurer son bus.

Un investissement de 60 000 euros pour acheter et aménager le bus

Avec un investissement d'environ 60 000€, lui aura fallu un an (avec des pauses) pour aménager et équiper le bus. Le plus long aura été de gérer la partie administrative : « c'est assez fastidieux car c'est un vide juridique ». Difficile de savoir comment s'enregistrer : « un bus en auberge de jeunesse, c'est une activité qui n'existe pas sur le papier ! » ajoute Lisette.

© MagicBus

« J'aime improviser et rester flexible dans les voyages »

Les premiers voyages en bus ont pu débuter en septembre 2020. « Au départ je voulais partir en Europe, mais j'ai dû m'adapter à cause du coronavirus ». Pas de voyage en Italie ou en Espagne, qu'à cela ne tienne, elle propose des weekends locaux en Occitanie pour faire découvrir la région au départ de Toulouse.

Le principe du MagicBus ? Ce sont les gens à bord qui décident des activités à faire. Lisette n'est pas la seule à choisir : « j'aime improviser et rester flexible dans les voyages » dit-elle. Nuit dans une ferme locale, randonnées, cueillettes, visites culturelles… Tout est possible avec le MagicBus ! Elle ajoute : « c'est vraiment un mix de choses à faire en fonction des envies des voyageurs et des conseils que nous donnent les locaux que l'on rencontre ».

© MagicBus

Avec l'annonce du reconfinement, Lisette ne se décourage pas pour autant. Elle proposera pour Noël des places (sans date fixe) à offrir et les réservations pour l'été prochain seront maintenues.

Une place à bord du Magicbus coûte 200€ par week-end, réservable sur le site du Magicbus. Tout équipé, il peut accueillir jusqu'à 8 personnes et il est même possible de le privatiser pour un groupe.

Venez découvrir nos conseils pour aménager un van et vous lancer dans l'aventure !

Ce site utilise Google Analytics.