Des minibus sans chauffeur prennent la route à Lyon

TRANSPORT - Deux minibus électriques 100% autonomes vont être expérimentés. Un premier virage vers une ville sans conducteurs, plus sûre et plus écologique.

Monter dans un véhicule sans pédale, sans volant et surtout... sans chauffeur. C'est l'expérience que vont pouvoir vivre les Lyonnais pour leurs trajets quotidiens.

Deux minibus électriques 100% autonomes développés par la société française Navya seront mis en circulation pendant un an dans le quartier de Confluence à Lyon. Lancement de ce test sur une route semi-fermée, le long d'un quai : le samedi 3 septembre 2016.

En attendant de voir arriver sur le marché la voiture autonome développée par Google, c'est l'occasion de découvrir ce mode de transport intelligent, bien parti pour s'imposer à l'avenir.

En effet, les expérimentations de transports en commun sans chauffeur se multiplient : à La Rochelle en 2006, 2014 puis 2015, ou encore à Sion en Suisse et Rotterdam aux Pays-Bas en ce moment.

La promesse derrière ces projets : une ville plus écologique, qui mise sur les transports en commun électriques plutôt que sur les voitures individuelles émettrices de particules fines, et plus sûre, avec moins d'accidents de circulation.

Les minibus sans chauffeur longeront le quai dans le quartier de la Confluence à Lyon. © Pierre Salome Aishuu

Plus aucun conducteur dans la ville du futur ?

"Plus de 80% des accidents sont dus à une erreur humaine. La voiture autonome va permettre de franchir un palier déterminant en matière de sécurité", indiquait ainsi Guillaume Devauchelle, directeur R&D de l'équimentier automobile Valeo.

Navya vante elle aussi un voyage plus sécurisé : ses minibus suivent toujours le même trajet et circulent au pas (20 km/heures). Surtout, ils sont équipés de capteurs pour se repérer dans l'espace, éviter d'eux-même les obstacles, et laisser la priorité aux piétons et cyclistes, comme le montre la vidéo de présentation ci-dessous :

S'il n'y a pas de chauffeur, la législation prévoit la présence obligatoire d'un opérateur, en mesure de reprendre le contrôle du véhicule à tout moment, et de l'arrêter en urgence si besoin.

Rendez-vous dans un an, pour savoir si les Lyonnais se laissent convaincre et abandonnent leur voiture personnelle en ville.

Informations pratiques à Lyon :

  • navette toutes les dix minutes
  • trajet gratuit pendant la durée du test
  • jusqu'à 15 passagers
  • 5 arrêts sur 1,3 km de long
  • desserte ouverte le samedi 3 septembre de 10 à 17h, puis du lundi au vendredi, de 07h30 à 19h00, à partir du 5 septembre.

Ce site utilise Google Analytics.