Dans son livre, cette bricoleuse vous apprend à (presque) tout réparer à la maison

MAKER - Pour arrêter de racheter du neuf à la moindre panne, ce guide pratique vous apprend à réparer les objets du quotidien.

Votre bouilloire a rendu l'âme et votre premier réflexe est de vous ruer en magasin pour acheter une nouvelle ? Alors, il vous faut le livre de Lucile Orliac, Comment tout réparer (ou presque) (Ed. La Maison Hachette).

Eh oui, à la moindre panne de nos appareils de la maison, nous jetons. Et pourquoi on se mettrait pas à les réparer plutôt ? Écologique et économique, la réparation est à la portée de toutes et tous. Dans son ouvrage, Lucile Orliac, en partenariat avec la Recyclerie, livre des astuces et techniques pour réparer les objets qui composent votre intérieur, de la cafetière à l'aspirateur en passant par la poignée de porte. Entretien.

18h39 : Vous êtes ingénieure agronome de formation, vous partagez votre temps entre le métier de correctrice de livre et votre maison d'hôte. Comment en êtes-vous arrivée à écrire ce livre ?

Lucile Orliac : Je travaille régulièrement pour le groupe Hachette qui avait ce projet-là et cherchait une rédactrice. Parce que j'avais de l'expérience dans ce domaine, je leur ai dit que j'étais partante. Mais sur le petit électroménager, je n'ai pas forcément les compétences. C'est pourquoi nous avons travaillé avec la Recyclerie et César, le réparateur de l'atelier parisien. Je me suis occupée seule des pages sur le bricolage et la couture.

D'où vous vient votre savoir-faire et votre intérêt pour le bricolage et la réparation ?

Dans la maison d'hôte, on a fait énormément de travaux nous-mêmes, mon compagnon et moi. On est complètement autodidactes, on a suivi des tutos sur internet et quelques amis artisans sont venus nous apprendre quelques techniques. On a racheté cette maison dans laquelle mon grand-père vivait, il y a une dizaine d'années. Comme on n'avait pas les finances, nous n'avions pas d'autre choix que de faire nous-même la plomberie, l'électricité, le placo, les enduits.

Et mon père est électricien, je l'ai toujours vu bidouiller. Dès que quelque chose ne marchait pas, il bidouillait, ça ne lui faisait pas peur.

Est-il nécessaire d'avoir quelques bases en bricolage pour pouvoir utiliser votre livre ?

C'est un ouvrage à destination des très grands débutants, ceux qui n'ont jamais touché un outil. Ce sont des réparations assez simples mais qui peuvent faire peur. Il ne faut pas, nos appareils ne sont pas des boîtes noires !

Pour chaque tutoriel, vous listez les outils nécessaires à la réparation. Comment fait-on si l'on ne possède même pas un marteau ?

Si l'on habite en ville, il faut se rendre dans les nombreux repair cafés ou les outillothèques. On peut emprunter des outils ou même se faire aider directement sur place. À la campagne, c'est plus compliqué, mais on a plus de chance d'avoir le savoir-faire dans les environs et de pouvoir compter sur l'entraide.

Quand un appareil de la maison est défectueux, il suffit parfois de remplacer l'une de ses pièces. Où peut-on se les procurer ?

C'est de plus en plus facile. Il y a des sites comme Spareka qui recensent plein d'appareils et qui permettent de nommer la pièce. Car c'est bien souvent le problème, on ne sait pas comment elles s'appellent. Est-ce que cette pièce est un compresseur ? Il faut connaître les mots pour pouvoir remplacer ses pièces.

Quel est l'objet de la maison que l'on a le plus tendance à racheter immédiatement alors qu'il est facile à réparer ?

Le grille-pain peut avoir le comportement d'un appareil complètement mort alors que la plupart du temps il suffit juste de le nettoyer. Il faut l'ouvrir, bien frotter partout car ce sont les miettes carbonisées qui créent un court-circuit et font sauter les plombs.

Quand j'étais à la Recyclerie, on nous a ramené un chargeur de téléphone qui ne fonctionnait pas. Avec César, on l'a ouvert et on a regardé à l'intérieur. Sur la carte mère, il y avait juste un petit composant qui s'était dessoudé. Même ça c'est possible !

Pourquoi est-il important d'apprendre à réparer plutôt que de remplacer par du neuf systématiquement ?

Ce n'est jamais anodin d'acheter du neuf. Dès que l'on achète un produit manufacturé, il y a une pollution qui va avec. Pour le produire, il faut de l'eau, des minerais, des travailleurs. On pompe dans nos ressources, on crée des emballages. Et puisque certains produits sont très peu chers, on peut avoir l'impression que cela ne vaut pas le “coût” de les réparer. Pensons d'abord à notre impact environnemental.

Ce site utilise Google Analytics.