Comment protéger les oiseaux du jardin ? On répond à toutes les idées reçues !

OISEAUX - Faut-il nourrir les oiseaux toute l'année ? Faut-il leur donner du pain ? Quel nichoir choisir ? On fait le point.

Selon les résultats d'études menées conjointement par le Muséum national d'histoire naturelle et le Centre national de la recherche scientifique et publiées le 20 mars 2018, "les oiseaux des campagnes françaises disparaissent à une vitesse vertigineuse".

Comment, à notre échelle, pouvons-nous protéger les animaux à plumes ? Entre idées reçues et bon sens, voici quelques conseils à appliquer chez soi.

Faut-il nourrir les oiseaux du jardin ?

  • Ce qui est conseillé

Pour éviter de retrouver des volatiles morts au pied des mangeoires, il est important de les nourrir vous-même, uniquement quand les températures baissent et que le temps se fait mauvais.

"De mi-novembre à mi-mars, ou lors des gros coups de froid, on peut les nourrir quotidiennement, soit le matin, soit le soir," explique Roxane Burnel, Responsable du programme Refuges LPO France. Quand les jours sont meilleurs, diminuez les quantités de nourriture progressivement.

"Les aliments les plus naturels possibles sont à privilégier", préconise Adrien Corsi, co-responsable et soigneur au Centre de Sauvegarde pour Oiseaux Sauvages de la LPO Auvergne.

Choisissez des aliments disponibles sur place, comme des baies ou des graines qui sont habituellement présentes dans votre jardin.

"Tous les produits phytosanitaires sont à proscrire, car ils jouent notamment sur les capacités de reproduction (coquilles d'œufs plus fines, embryons déformés, stérilisés)", ajoute Adrien Corsi.

Vous pouvez également fabriquer des boules de graisse grâce à notre tutoriel, mais uniquement avec des produits bios et naturels (pas de graisse animale).

Les postes de nourrissage, situés en hauteur, sont à déplacer régulièrement, pour éviter que les prédateurs ne les surveillent.

Comme le recommande Roxane Burnel, vous pouvez également mettre à disposition une coupelle d'eau, peu profonde, que vous changez chaque jour.

"N'y ajoutez ni alcool, ni sel, ni antigel, comme j'ai déjà pu le voir", recommande Alain Beaufils, responsable du centre de sauvegarde du Chêne. "Il ne faut pas chauffer l'eau non plus, car en période froide, l'oiseau serait tenter de s'y baigner, et gèlerait ensuite."

  • Ce qu'il faut éviter

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, nourrir les oiseaux toute l'année ou trop souvent ne les aide pas, au contraire. "Les attroupements dus au dépôt de graines par exemple n'est pas un phénomène naturel", explique Alain Beaufils. "Les maladies, comme la trichomonose ou la salmonellose, se répandent plus facilement, infectant les spécimens lorsqu'ils partagent une nourriture commune."

"Il est de coutume de jeter du pain ou des miettes pour nourrir les oiseaux, mais c'est une denrée plus dangereuse qu'autre chose", indique par ailleurs Adrien Corsi.

L'amidon est une substance difficilement digérée par les oiseaux. De plus, la mie de pain va gonfler dans l'estomac et provoquer une sensation de satiété, alors que l'oiseau n'aura pas mangé correctement.

Les aliments trop salés sont aussi à proscrire, car l'oiseau est dépourvu de vessie. Ce sont les reins qui doivent filtrer le tout, et sont dans ce cas mis à mal.

© Getty Images / Ballycroy

Faut-il construire des nichoirs pour oiseaux ?

  • Ce qui est conseillé

L'installation de nichoirs dans le jardin est vivement conseillée par nos experts. "Le mieux est d'en disposer plusieurs, pour plusieurs types d'oiseaux, à différents endroits du jardin ou sur le balcon", explique Alain Beaufils.

Choisissez donc des nichoirs avec des grandeurs d'ouverture variées, en matériaux naturels. Positionnez-les à l'abri du vent, au sud-est, en hauteur. Ils seront à nettoyer et à dégager de tous végétaux et mousses à l'automne. Voici un tutoriel pour fabriquer un nichoir à oiseaux.

"Pour protéger un nichoir qui tient sur un pied, on peut installer un tube en PVC autour, ce qui empêche les prédateurs de monter", indique Adrien Corsi.

  • Ce qu'il faut éviter

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, mettre une clochette au cou des chats n'est pas utile. "Certains chats sont des ninjas : ils marchent si doucement et bondissent si rapidement qu'installer un grelot sur leur collier ne sert à rien", explique Adrien Corsi.

Comme le recommande Alain Beaufils, évitez d'installer un perchoir à l'entrée du nichoir. Cela reviendrait à aider les prédateurs à rentrer dans le refuge.

Et pas question de s'approcher du nid, ni de toucher les œufs ! C'est la meilleure façon pour que les parents abandonnent leurs petits.

© Valentin Michaud - Apédec

Comment aménager son jardin pour préserver les oiseaux ?

  • Ce qui conseillé

Faites attention lorsque vous taillez vos haies et arbres : des nids peuvent s'y cacher. "Soit vous coupez régulièrement, soit vous ne le faites qu'une fois, fin septembre, quand il n'y a plus de poussins", indique Adrien Corsi.

Pour protéger les volatiles, vous pouvez planter des buissons épineux, qui, non seulement fourniront à manger, mais repousseront aussi les prédateurs.

Des hôtels à insectes sont aussi à installer dans votre jardin. Ce dispositif permet de multiplier les spécimens et de nourrir les oiseaux, car rappelons-le ils sont aussi insectivores.

© Appareil à selfie pour oiseaux Ostdrossel 2016

  • Ce qu'il faut éviter

Pour Adrien Corsi, protéger les oiseaux des rapaces n'est pas nécessaire : "C'est le cycle de la vie ! Une pie a besoin de manger les œufs de merles pour survivre."

À présent, vous pouvez admirer à loisir les oiseaux qui s'égaillent dans votre jardin !

Ce site utilise Google Analytics.