Conseils de psy pour que vos enfants reprennent l'école sereinement

RENTRÉE - Voici quelques conseils pour que vos reprennent l'école dans la bonne humeur et sans stress, malgré le contexte de la pandémie.

Article modifié le 4 septembre 2020.

Cahier à spirales, ciseaux, colle, stylos, feutres, doudou... le cartable de votre enfant est bien rempli ? Aïe, vous avez oublié les nouvelles fournitures indispensables de cette rentrée un peu particulière : le gel hydro-alcoolique et le masque. Pour l'instant, seuls les enfants de plus de 11 ans sont priés d'enfiler le masque, mais d'autres pays ont abaissé l'âge, à l'image de l'Espagne où son port est obligatoire dès 6 ans.

Le 1er septembre, 12,4 millions d'élèves reprennent donc le chemin de l'école comme chaque année, mais dans une ambiance un brin plus anxiogène. Distanciation sociale, masques pour les enseignants, les collégiens et les lycéens, gel hydro-alcoolique à tous les coins de classe... Comment aider les enfants à bien vivre cette rentrée particulière ? Nous avons posé la question à deux psychologues : Evelyne Josse et Camille Rocher.

Comment s'explique le stress de la rentrée chez les enfants ?

"La rentrée scolaire est source de stress à tout âge, explique Evelyne Josse, psychothérapeute et chargée de cours à l'Université de Lorraine (Metz). Certains enfants craignent de ne pas être à la hauteur des tâches scolaires. Ils redoutent l'échec avec les nouvelles matières qu'ils auront à apprendre et qu'ils préjugent difficiles. Ils ont peur de rencontrer leurs nouveaux enseignants et d'avoir affaire aux plus sévères." À peine rentrés à l'école, la nostalgie des vacances se ressent déjà chez les enfants. "Ils renâclent devant les contraintes après avoir connu le plaisir et la détente des vacances", admet la psychologue.

Au-delà de cela, les enfants appréhendent de se retrouver à nouveau séparés de leurs parents avec lesquels ils ont vécu pendant les vacances. "À l'école, les enfants se retrouvent avec plein d'autres enfants. C'est beaucoup moins cocooning, explique Camille Rocher, auteure d'ouvrages consacrés à la thérapie de couple. À la rentrée, il faut se réhabituer à une nouvelle séparation."

Reprendre les habitudes de la période scolaire

Il ne faut pas attendre la veille de la rentrée des classes pour se coucher plus tôt le soir. Cela s'anticipe environ une semaine avant le jour-J. C'est important pour les enfants de reprendre le rythme de la période scolaire car ça les aidera à être plus attentifs en classe. Pour les parents, cela va de soi. "Les parents doivent veiller à lever leurs enfants plus tôt", conseille Evelyne Josse. "Il faut que les parents soient plus strictes sur le cadre à tenir", ajoute Camille Rocher.

Les enfants retrouveront ainsi les habitudes de la période scolaire de septembre à juin. Evelyne Josse préconise également d'anticiper le matériel scolaire, les vêtements ou encore d'inviter un ou deux copains à la maison pour se remettre dans le bain de l'école. "Pour la plupart d'entre eux, il y aura quelques jours de flottement durant lesquels ils risquent d'être surexcités, énervés, tendus ou fatigués. Mais les choses vont rapidement rentrer dans l'ordre", rassure la psychologue.

Ne pas céder à la panique de la Covid-19

Pour Evelyne Josse, l'angoisse d'une éventuelle contamination des enfants à la Covid-19 se ressent plus du côté des parents que chez les enfants. "Ils s'inquiètent des répercussions des mesures sanitaires sur les enfants", explique la psychologue. Pour cette dernière, il est inutile pour les parents de paniquer. "Il faut expliquer aux enfants que le risque d'une contamination ne peut être nié mais que toutes les mesures sont prises pour l'éviter et que les enfants sont généralement peu sévèrement touchés. Il est également important de les informer du fait que tout est mis en place à l'école pour assurer leur sécurité" , ajoute-t-elle.

Ne pas se laisser submerger par les règles sanitaires

Chaque établissement met en place ses propres règles sanitaires. Elles sont néanmoins les mêmes pour tous : porter un masque, se laver les mains avec du savon ou du gel hydro-alcoolique, respecter la distanciation sociale. Tout cela ne doit déstabiliser les enfants pour autant. "L'idée c'est de pouvoir préparer l'enfant à ce qui va se passer. L'enfant devra s'attendre à voir la maîtresse porter un masque. Les parents doivent briefer les enfants en leur disant que c'est un nouveau cadre de vie mais qu'ils doivent aussi voir ça comme un jeu. L'enfant devra s'adapter à un nouveau langage, une nouvelle habitude à observer", développe Camille Rocher.

Faire confiance aux institutrices et au instituteurs

A l'école maternelle ou primaire, les institutrices et instituteurs ont pour rôle de rassurer et mettre à l'aise les jeunes enfants. "Il est important de leur faire confiance et de faire confiance à son enfant. Si les premiers jours sont parfois difficiles, au bout de quelques jours, c'est souvent avec plaisir que l'enfant se rend à l'école", estime Evelyne Josse.

En cette rentrée des classes un peu particulière, voici des exemples de semainiers à fabriquer pour votre enfant. Vive la rentrée !

Ce site utilise Google Analytics.