Comment vous mettre au Niksen, l'art de ne rien faire venu des Pays-Bas ?

BIEN-ÊTRE - Dites bonjour à l'oisiveté sans culpabilité, car un peu de glandouille, c'est bon pour la santé et la créativité !

Votre cerveau va exploser à cause de toutes ces choses auxquelles il faut penser, vous avez l'impression de courir partout ? Et si vous adoptiez le niksen, l'art de ne rien faire, pour retrouver votre sérénité ?

Le niksen, l'art de ne rien faire

Chez nos voisins des Pays-Bas, l'oisiveté décomplexée est un concept à part entière et a son propre nom. Niksen serait la contraction de niks doen (ne rien faire) en néerlandais. Olga Meckling, journaliste et autrice en a même fait un ouvrage : le livre du niksen (First Éditions). Publié en 2020, le bouquin est en passe de devenir un best-seller. Ne rien faire, c'est bon pour la santé !

Les gens croient la plupart du temps qu'ils se reposent, mais ce n'est pas le cas. Ils passent seulement d'une distraction à l'autre. Nous sortons du contexte du travail pour prêter attention à notre téléphone pendant dix minutes, et nous restons distraits.

Chris Bailey, expert en productivité, dans Le livre du niksen d'Olga Mecklin

Mais attention, pour l'autrice, pas question de confondre fainéantise et niksen. Dans la lignée de la slow life, on choisit de prendre du temps pour soi, pour ne rien faire. Ou plutôt, pour faire quelque chose sans but, comme se balader, écouter de la musique ou regarder par la fenêtre. Et on arrête de culpabiliser parce qu'on ne s'adonne pas à une activité productive.

Pourquoi adopter l'oisiveté à la néerlandaise ?

Le Niksen permet de réduire votre stress, de vous reconnecter avec vos besoins, mais aussi de développer votre créativité. Des bienfaits que l'on pourraient comparer par exemple à ceux de la méditation ou du yoga. Mais l'avantage, c'est que vous n'avez pas besoin de compétences ni de matériel spécifiques pour y arriver !

Que faire, pour ne rien faire ?

Ne cherchez plus à "remplir" votre temps libre en regardant des vidéos sur Youtube ou en regardant la télévision. Si vous êtes accro à votre téléphone, il va falloir faire un effort et accepter de vous en séparer !

L'idéal est de pratiquer le niksen 10 à 15 minutes par jour.

Installez vous dans votre canapé, aménagez un rebord de fenêtre (on vous donne des idées par ici) ou glissez vous dans un hamac. Laissez ensuite votre esprit divaguer, observez ce qu'il se passe autour de vous, donnez à votre cerveau le temps de ne plus être sur-sollicité.

Ce site utilise Google Analytics.