| |

MÉNAGE - Voici une alternative naturelle à l'eau de javel, au pouvoir tout aussi désinfectant. Et sans danger pour l'environnement.

Une tâche récalcitrante à faire partir, un linge à blanchir, une surface à désinfecter : l'eau de javel occupe une place de choix dans les produits ménagers. Pourtant, comme il est spécifié sur l'emballage, il s'agit d'un produit toxique, au fort impact sur l'environnement, à manipuler avec précaution.

"Réaliser ses propres produits permet de maitriser complètement leurs compositions, et de préserver l'environnement mais aussi sa santé et celle de sa famille", explique Caly, du blog Caly Beauty, consultante, et auteure de plusieurs ouvrages dédiés au Home Made.

Pour ceux qui voudraient se passer d'eau de javel à la maison, voici la recette de Laetitia Royant, auteure du livre, Je fabrique mes produits ménagers et du blog Faire autrement :

Pour 1 litre de produit désinfectant, il vous faut :

  • 50 cl de vinaigre blanc ou d'eau de vie (la base acide, qui va permettre de lutter contre les bactéries)
  • 50 cl d'eau
  • une quinzaine de gouttes d'huiles essentielles de citron, pour celles ou ceux qui sont sensibles à l'odeur de vinaigre blanc.

Bien savoir se servir du produit

Pour Laetitia Royant, il est fondamental de bien savoir se servir d'un désinfectant, que l'on utilise de l'eau de javel, pour ceux qui ne voudraient pas s'en défaire, ou le produit désinfectant de substitution.

Le pouvoir désinfectant qui vise à éliminer les bactéries fonctionnera uniquement si la surface est propre. Avant de passer une éponge de désinfectant, il faudra toujours nettoyer au savon la surface que vous souhaitez désinfecter”, explique celle qui tient également un blog.

Aérer les pièces et se protéger les mains

Même lorsque l'on se passe de la javel et qu'on utilise de l'eau vinaigrée pour faire son ménage, il est préférable de bien aérer les pièces pour ne pas respirer des substances irritantes (le côté acide du vinaigre peut-être désagréable).

Ce n'est pas parce qu'un produit est inoffensif pour l'écologie qu'il ne peut pas être irritant”, confirme Laetitia Royant.

On veille donc aussi à enfiler des gants lorsque l'on s'apprête à faire le ménage, pour protéger sa peau.

Cibler les endroits à désinfecter

Il ne s'agit pas de désinfecter avec le mélange que vous avez préparé l'intégralité de votre domicile. On se limite donc à certains endroits, particulièrement touchés par les bactéries :

  • les WC lorsqu'un membre de votre famille est souffrant (l'eau vinaigrée est sans danger pour les fosses septiques, contrairement à l'eau de javel),
  • la poubelle et ses abords.

En l'utilisant avec parcimonie, on évite de perturber l'équilibre bactérien des habitations, cela évite de développer la résistance de certains germes (un peu comme avec les antibiotiques).

Alors, prêts à vous passer de l'eau de javel ?

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Ménage 100% écolo !