Comment j'ai récupéré des larves de coccinelles pour les élever dans mon appartement

MAILLOT A POIS - Grâce au kit d'élevage Biotop, notre journaliste a relâché des dizaines de coccinelles pour lutter contre l'invasion de pucerons.

Si vous croisez une coccinelle dans Paris un jour, c'est peut-être un de mes bébés. Parce que oui, j'ai élevé des dizaines de coccinelles durant le mois de mai 2021, avant de les libérer dans la verte cour de mon immeuble, au milieu des bambous et des rosiers plantés par mon voisin Bogdan. Un feu d'artifices de bêtes à bon dieu qui a fait le bonheur de tous les enfants alentour, venus s'agglutiner pour les contempler et les promener le long de leurs doigts.

Mais avant d'en arriver là, il a fallu faire le job de papa coccinelle. Première étape : recevoir le kit pédagogique d'élevage de la marque Biotop, qui vend des diffuseurs d'insectes auxiliaires du jardin depuis 40 ans, pour lutter naturellement contre les nuisibles. J'ai donc reçu chez moi des larves de coccinelles Adalia bipunctata, c'est-à-dire à deux points, une espèce endémique présente dans toute l'Europe. Mission : les nourrir, les faire grandir, les aimer. Durée : entre trois semaines et un mois en fonction de la température.

Au pinceau, on met les larves dans la boîte avec le popcorn © Emmanuel Chirache
Des larves de 2 mm à peine se promènent sous nos yeux © Nadège Petit
En quelques jours, les larves grandissent de plusieurs millimètres © Nadège Petit

"Les insectes, c'est un monde de transformation !"

Le kit pédagogique se présente sous la forme d'un petit pot en plastique transparent à l'intérieur duquel se promènent de minuscules larves au milieu de morceaux de popcorn : "C'est un support qui conserve bien l'humidité, et les larves peuvent utiliser les infractuosités pour se cacher", nous détaille Thierry Micalet, spécialiste du sujet chez Bioline Agrosciences. "Les insectes se mangent entre eux, ce sont des animaux très prédatés, alors l'instinct de survie commande de se cacher."

Au début toutefois, c'est à vous d'installer ces larves d'environ 2 mm et le popcorn dans la boîte avec un pinceau pour ne pas les écraser, un vrai jeu de précision pour mon fils de trois ans et demi (bilan : zéro perte). Après quoi vous pourrez les observer grâce à un ingénieux système de double loupe. Et là, première surprise : elles ne ressemblent pas du tout à une jolie coccinelle ! Non, le bébé coccinelle à l'état larvaire est plutôt dégueu : une petite tête suivie d'un long abdomen blanc puis noir recouvert de curieuses protubérances.

C'est là que l'aspect pédagogique du kit prend tout son sens, puisqu'il va nous permettre d'admirer le miracle de la nature, la mutation d'une banale larve en belle coccinelle ! "Les insectes, c'est un monde de transformation, s'enthousiasme Thierry. La plupart des gens développent une aversion pour les insectes, ils écrasent les larves de coccinelles quand ils en voient dans leur jardin, ils ne savent pas qu'elles vont se transformer ! Le kit permet de se familiariser avec ça, c'est classique chez tous les insectes, les chenilles deviennent des papillons, les asticots deviennent des mouches..."

Devenez la star des enfants de votre immeuble en élevant des coccinelles ! © Emmanuel Chirache
ça y est ! Les coccinelles sont libérées dans la nature © Emmanuel Chirache

Jusqu'à une centaine de pucerons ingurgités par jour

A force de m'occuper d'elles, je me suis pris d'affection pour ces larves qui n'avaient pourtant rien de bien aimable à l'origine. Le soir, j'allais toujours les observer avant d'aller dormir et je m'inquiètais quand elles ne bougeaient plus, finissant par comprendre qu'il s'agissait juste de la dernière étape de nymphose durant laquelle les larves ne bougent plus durant des jours. Elles sont devenues pour moi plus fascinantes que dégoûtantes, et je les ai nourries comme une grand-mère corse, en doublant les rations de nourriture pour qu'elles ne manquent de rien.

Leur nourriture ? Des œufs de papillons contenus dans des tubes à conserver au frigo. Dans la nature cependant, les larves mangent quasi exclusivement des pucerons, jusqu'à une centaine par jour ! "Ce qu'il faut comprendre, explique Thierry Micalet, c'est que les larves doivent beaucoup manger pour passer de 1 mm à 1 cm en 3 semaines, à notre échelle c'est colossal !" On comprend mieux pourquoi les jardiniers et maraîchers apprécient ces "insectes auxiliaire" !

La coccinelle en quelques chiffres

- Il existe plus de 6000 espèces de coccinelles
- La coccinelle peut vivre jusqu'à 4 ou 5 mois, un âge canonique pour un insecte de cette taille.
- La femelle peut pondre entre 10 et 20 œufs à chaque cycle de reproduction.
- L'état de nymphe dure 7 à 10 jours, après quoi la coccinelle casse la chrysalide et déploie ses ailes en quelques heures.

D'un point de sanitaire aussi, les coccinelles sont nos amies : non pathogènes, elles ne transmettent aucune maladie à l'homme. C'est tout juste si elles viennent un peu vous embêter durant l'automne pour chercher un peu de chaleur dans l'encadrure des portes et des fenêtres de votre maison, mais rien de bien méchant. D'ailleurs, attention : si vous en croisez une chez vous, c'est peut-être mon enfant, ne lui faites pas de mal !

Ce site utilise Google Analytics.