Comment devenir créatif en déco quand on n'a pas d'imagination ? Une coach vous dit tout !

DÉCO - Dans leur livre Libérer sa créativité, deux spécialistes expliquent comment développer cette capacité qui est à la portée de toutes et tous.

Vous avez décidé de décorer votre intérieur, mais vous n'avez aucune inspiration ? Quoi que vous fassiez, vous avez le sentiment que votre salon ressemble à des milliers d'autres ? Nous sommes nombreux et nombreuses à penser que nous manquons de créativité, qu'il nous manque cette petite fibre artistique qui nous permettra de trouver des idées originales à la minute.

Pourtant, selon Valérie Bogaert et Carole Cesareo, la créativité n'a rien à voir avec l'art, encore mieux : tout le monde aurait la capacité de l'être. Dans leur livre, Libérer sa créativité - 10 séances d'autocoaching pour trouver des idées et révéler son potentiel (Ed. Vuibert, 2021), ces deux expertes livrent de nombreux conseils pour libérer ses idées. Nous avons rencontré Valérie Bogaert pour apprendre à appliquer cette qualité chez soi.

Commençons par une définition : qu'est-ce-que la créativité ? Est-ce qu'elle est forcément liée à la création artistique ?

Valérie Bogaert : Non pas du tout, c'est une idée reçue ! Beaucoup de gens associent la créativité avec de l'artistique. Or être créatif, c'est imaginer des idées nouvelles pour trouver des solutions car la vie est une succession de petits défis et de challenges plus ou moins grands. Par exemple, quand j'ouvre mon frigo, qu'est-ce-que je fais avec mes restes ? Mais être créatif cela peut aussi permettre d'inventer la voiture électrique ou l'aspirateur sans fil. Globalement c'est faire émerger des idées pour améliorer son quotidien.

Est ce qu'on est toutes et tous créatif-ve-s ? Avons-nous tou-te-s ce potentiel ?

Nous sommes tous créatifs, quel que soit notre âge, notre métier. Je donne des cours à l'université à des élèves ingénieur ou en droit qui sont persuadés de ne pas être créatifs. Quand je leur demande comment ils font pour organiser un anniversaire pour un copain ou partir en vacances en payant le moins cher possible, ils ne se rendent pas compte que c'est cela être créatif. C'est un malentendu, ils associent cela à une activité manuelle ou artistique réservée à une élite type Picasso. Nous ne sommes pas tous Picasso et ce n'est pas grave !

Comment peut-on exprimer sa créativité à la maison ?

La maison est un extraordinaire terrain de jeu pour la créativité. Il y a tout ce qui concerne le recyclage et l'écologie : comment puis-je faire pour réutiliser, décorer un vieux meuble dont je me suis lassée ? Toutes ces approches sont hyper créatives, relooker, donner une deuxième vie à un objet. Ce sont des expressions de créativité. C'est pareil quand l'espace est petit, exigu, quand il faut optimiser son 25 m2 ? Pour avoir sa chambre, son salon, son bureau dans une seule et même pièce, il faut être créatif !

Mais quand on a le sentiment de n'avoir aucune idée, aucune inspiration : comment doit-on s'y prendre ?

Il faut comprendre que le cerveau est un muscle comme un autre. Les gens pensent que l'on se lève et que l'on devient créatif. Mais cela prend du temps. Il faut s'exercer avec des petits défis et des exercices. C'est pourquoi on a fait ce livre avec des séances d'auto coaching. J'aime bien le défi des 21 jours, où l'on fait une chose différente tous les jours. Pour ce qui est de la maison, j'ai des amis qui changent très régulièrement la disposition de  leur mobilier : la place du canapé, le miroir de l'entrée qui bouge dans une chambre. Cela donne une impression de nouveauté, de fraîcheur, on regarde les choses comme si c'était la première fois. Beaucoup de gens se bloquent car ils ont peur de ne pas y arriver. Avant de relooker votre maison de A à Z, pourquoi ne pas commencer par repeindre le mur d'une pièce ? On peut y aller petit à petit.

Dans votre livre, vous expliquez qu'il faut trouver son style créatif : en quoi est-ce que cela consiste ?

La magie de la créativité, c'est qu'elle permet de mieux se connaître, pour cela il faut savoir quel créatif on est. Je suis le genre de personne qui a beaucoup d'idées à la minute. J'ai rencontré des gens qui avaient moins d'idées mais qui étaient très forts pour les concrétiser. Un psychologue qui a développé plusieurs types de profils : il y a des gens qui sont des détectives car ils aiment chercher, d'autres des MacGyver car ils trouvent toujours un système D, celui de la débrouille, ou encore les Einstein, qui trouvent des idées.

Côté déco, on peut parfois avoir le sentiment que son intérieur ressemble à celui de tout le monde. Comment fait-on pour avoir son propre style ?

Il y a un exercice que j'aime beaucoup, c'est celui de faire des moodboards. Je pioche des images dans magazines, dans les cartes postales de musées, je me nourris d'images sans vraiment savoir où cela va me mener. Je laisse mon intuition me guider. Je fais une planche comme le ferait un architecte d'intérieur. C'est à ce moment-là qu'on se rend compte que certaines couleurs reviennent souvent, les matières aussi. Cela donne des idées vers où l'on voudrait aller, c'est une bonne façon de s'écouter un petit peu.

Ce site utilise Google Analytics.