Comment avoir un potager abondant ? Olivier Puech nous livre ses secrets

JARDIN - Le potager star de Youtube est de retour en librairie avec un ouvrage consacré aux clés de l'abondance au potager.

Mais pourquoi est-ce que ça ne pousse pas ?”, vous exclamez-vous dépité en regardant les quelques légumes qui ont bien voulu sortir de la terre de votre potager. Vous ne savez plus quoi faire pour que ce dernier vous fournisse toute l'année et de manière naturelle, les récoltes abondantes dont vous rêvez ?

Bonne nouvelle ! Le potager star de Youtube aux 300 000 abonné.e.s est de retour avec un nouveau livre intitulé Les 10 clés d'abondance au potager d'Olivier (Ed. Terre Vivante, 2021).

Quel que soit le climat ou vos connaissances, Olivier Puech l'affirme : tous les potagers peuvent devenir abondants. Suffit de maîtriser les 10 clés du potager: l'eau, les minéraux, le sol, les graines, les plants, le paillage, la température, la lumière, les bons outils, les cultures. Pour en savoir un peu plus, nous l'avons interrogé sur ses secrets de jardinier. Entretien.

18h39 : L'apport en eau est capital au potager. Il faut environ 2 à 6 litres d'eau par jour par m2. Quelles sont les meilleures alternatives si l'on veut s'autonomiser en partie de l'eau du réseau ?

Olivier Puech : Chez moi j'ai un besoin en eau qui est tellement conséquent que faire de la récupération d'eau est insuffisant. Alors je multiplie les solutions. J'utilise du paillage qui limite l'évaporation. Vous avez besoin de deux fois moins d'eau, voire quatre, car le soleil ne tape pas le sol. Après, vous pouvez vous servir des amendements : votre sol va agir comme une éponge, il va s'imbiber et l'eau va rester, ça ne s'écoulera pas. Si vous avez un sol que vous chérissez avec du compost, des amendements, vous réduisez jusqu'à 10 vos besoins en eau.

On parle beaucoup d'amendements organiques mais vous expliquez qu'il ne faut pas négliger les amendements minéraux au potager. À quoi servent-ils ?

Les amendements organiques sont très éphémères et disparaissent. Alors que notre terre c'est du limon, du sable, du minéral, ce sont des choses qui durent éternellement. Avoir une bonne texture de sol minéral permet de mieux optimiser nos apports organiques. On oublie que nos cultures sont des bouffeuses de minéraux et sont très exigeantes en azote notamment. Moi, je recycle tout ce que j'ai sous la main, cela passe par mon urine pour les légumes feuilles, les fientes de mes poules que je broie et tamise. Mais aussi mes tontes de pelouse, les broyats de mes haies. Tous les résidus végétaux et animaux.

Dans le livre, vous listez différents types de paillage. Quel est votre préféré ?

Je pars du principe que le meilleur paillage, c'est celui qui est mélangé à d'autres mais aussi celui qui est local et gratuit. J'ai mes tontes, du broyat que je récupère de mon propre terrain. L'année dernière, j'avais pris du foin mais j'ai trouvé cela monotone et puis il fallait le payer. Il y a une règle, veillez à ce qu'il ne soit pas trop vert. Par exemple, si vous mettez de la tonte, dans 15 jours il n'y en aura plus.

En France, les climats et l'ensoleillement varient beaucoup en fonction des régions. Que faire quand son potager est très peu exposé ? Doit-on abandonner son projet de potager ?

On pense souvent qu'il faut absolument avoir un potager en plein soleil. Alors que les meilleurs potagers sont ceux de Bretagne, de Vendé, de Charente. Chez nous dans le sud, il y a trop de soleil, c'est pour cela qu'on a très peu de maraîchers. Hormis l'aubergine, le poivron ou la tomate, les légumes peuvent se satisfaire de peu d'ensoleillement

Selon vous, quelle est la culture la plus facile à cultiver en abondance ?

Je dirais que c'est la tomate, la reine du potager. Si vous ne voulez pas vous embêter, achetez un plant de tomate et plantez-le dans un bon sol au printemps. Vous pouvez espérer plusieurs kilos par plant ! On a une abondance assez rapide.

Ce site utilise Google Analytics.