Des chercheurs ont trouvé comment fabriquer du ciment qui pollue moins

INNOVATION - En modifiant son processus du fabrication, on pourrait réduire l'impact des émissions mondiales de gaz à effet de serre (actuellement de 8%).

Selon le MIT (Massachusetts Institute of Technology), 8% des émissions mondiales de gaz à effet de serre sont produites par la fabrication du ciment.

"Environ 1 kilogramme de dioxyde de carbone est libéré pour chaque kilogramme de ciment fabriqué aujourd'hui", a déclaré Yet-Ming Chiang, chercheur au MIT. En clair, cela représente 3 à 4 gigatonnes (milliards de tonnes) d'émissions de dioxyde de carbone produites chaque année.

Pour tenter d'apporter une réponse à ce problème, le chercheur et son équipe ont travaillé sur un procédé qui permet de réduire ces émissions lors de la fabrication du ciment, afin de développer un produit moins nocif pour la planète.

Récupérer le CO2 pour des boissons gazeuses

Pour comprendre d'où vient cette pollution, il faut se pencher sur la façon dont on fabrique le ciment. Un mélange précis et finement broyé de calcaire, d'argile et de sable est chauffé à haute température avec du charbon. Le processus produit alors du dioxyde de carbone de deux manières : à partir de la combustion du charbon et à partir des gaz libérés par le calcaire.

Deux solutions sont alors proposées par les chercheurs. La première sera d'utiliser des énergies renouvelables plutôt que de brûler du charbon. "Dans de nombreuses régions, l'électricité renouvelable est l'énergie la moins chère que nous ayons aujourd'hui, et son coût continue de baisser", argumente le chercheur.

La seconde permettra de réduire les émissions en utilisant un électrolyseur (qui sépare les substances chimiques via l'électricité) pour convertir le carbonate de calcium de la pierre calcaire en hydroxyde de calcium. Le dioxyde de carbone dégagé lors du processus pourrait être conservé afin d'être réutilisé pour la production d'autres produits, notamment des carburants liquides ou des boissons gazeuses.

Bien que la technologie soit simple et puisse, en principe, être facilement mise à l'échelle, il reste encore aux chercheurs à faire les tests grandeur nature, et surtout convaincre les fabricants de ciment d'adopter une démarche moins polluante.

Découvrez aussi le travail de ces chercheurs qui ont utilisé du sable du désert pour fabriquer du béton pour lutter contre son impact sur l'environnement.

Ce site utilise Google Analytics.