Cette mère raconte sa grève du ménage sur Internet et reçoit des milliers de témoignages

PARTAGE DES TÂCHES - Comme beaucoup de femmes, Miss Potkin s'occupe de tout à la maison. Et quand elle arrête, le tout devient un joyeux bordel.

Lasse de devoir s'occuper de la maison seule, l'internaute @MissPotkin a partagé une drôle d'expérience sur son compte Twitter. Pendant plusieurs jours, elle n'a plus fait le ménage, n'a plus rangé le linge ni même sorti les poubelles, pour observer la réaction de son mari et ses enfants.

Une histoire racontée en images, qu'ont très bien résumée nos collègues de France TV Londres dans la vidéo ci-dessous :

Son mari s'en rend compte... 3 jours plus tard

Les premiers jours, le mari de Miss Potkin a tout simplement ignoré les tâches domestiques : au lieu de mettre en route le lave-vaisselle, il a préféré utiliser un bol dégoutant au petit-déjeuner. Le linge sale traîne partout dans la maison, les gels douches vides s'entassent dans la salle de bains, le dernier rouleau de papier toilette n'est pas remplacé...

Trois jours plus tard, son mari semble avoir pris conscience de la situation et commence petit à petit à nettoyer et ranger. Miss Potkin exprime alors sa joie en vidéo, lorsqu'elle entend enfin le doux bruit de l'aspirateur.

Des milliers de témoignages d'internautes sur Twitter

Si Miss Potkin manie l'humour dans ses tweets, elle souligne surtout les fortes inégalités qu'il existe encore au sein du foyer. Selon une étude de l'Insee publiée en 2015, les Françaises effectuent deux tiers des tâches ménagères. Et c'est encore pire depuis l'arrivée du Covid-19 : un sondage IFOP réalisé pour le site Darwin Nutrition affirme que les femmes sont plus nombreuses à prendre en charge les repas en période de confinement que les hommes. Plus largement, effectuer les tâches domestiques entrent dans le spectre de la charge mentale : ce sont les femmes qui pensent à mettre la machine à laver en route, au goûter des enfants... Au-delà du stress qu'elle occasionne, la charge mentale épuise à tel point qu'elle peut engendrer une forme de burn-out.

De nombreux internautes ont salué l'initiative de Miss Potkin, en la soutenant. "Ne reculez pas, ne cédez pas. Aucune capitulation", écrit Cat Headley. "Je suis si fière de vous ! Vous vivez le rêve de toute personne surmenée", dit Road_rabbit.

Alors si c'est aussi le cas dans votre foyer, suivez les conseils de la psychiatre Aurélia Schneider pour vous libérer de la charge mentale, et téléchargez l'application Maydée, qui permet d'équilibrer le partage des tâches.

Ce site utilise Google Analytics.