Cette illustratrice dessine les maisons de famille des gens pour en faire un cadeau personnalisé

CHÂTEAU, L'ARTISTE ! - Envie d'un cadeau personnel et original ? Alors les "adorables" maisons dessinées de Noémi Leconte sont faites pour vous !

Il n'y a pas d'échec qui vaille pour les gens assez souples pour rebondir. C'est le cas de Noémi Leconte, licenciée d'une grande enseigne de vêtements suite au confinement de mars 2020. Après des années passées comme styliste, la voici qui se retrouve sans emploi, mais pas sans idées. Elle en profite pour se lancer en illustratrice et graphiste freelance, avec un concept qui mettra quelques mois à germer : dessiner les maisons des gens.

Derrière ce projet, il y a une première maison dessinée en cadeau pour la pendaison de crémaillère d'une amie, puis une succession de hasards heureux, menant à la création de Mon Adorable Maison, un site et un compte Instagram qui permettent à tout un chacun de commander un cadre décoratif avec la maison de son choix : maison de famille, maison d'enfance, résidence secondaire, pavillon de banlieue, appart en ville, chalet à la montagne... Noémi aime tout dessiner, tant qu'il existe une histoire et un souvenir attachés au lieu.

© Noémi Leconte
© Noémi Leconte

immortaliser une maison qu'il a fallu revendre, suite à un décès ou un divorce

18h39 : Comment est venue l'idée de dessiner les maisons des gens pour en faire un cadeau décoratif ?
Noémi Leconte : Quand je suis tombé au chômage, j'ai saisi cette opportunité pour devenir freelance. Il y a deux ans, j'avais déjà fait un dessin pour la pendaison de crémaillère de ma meilleure amie, une meulière en région parisienne, et il y avait eu beaucoup d'émotion quand je lui ai offert le cadre.

Quand ils venaient chez elle, les gens qui voyaient le dessin adoraient l'idée et du coup ça a germé dans ma tête, je me suis dit que ça pourrait plaire à plus de monde. Avec la période qu'on traverse, les gens sont encore plus centrés sur leur maison. J'ai toujours aimé le graphisme, l'architecture, ça réunit tout ce que j'aime. J'ai commencé à dessiner et préenter mes créations sur Instagram et ça a pris. C'est devenu mon activité principale, je réalise une vingtaine de dessins par mois.

Quel est le processus habituel avant la réalisation d'un dessin ?
Les gens me contactent sur Instagram surtout. Et ils m'envoient une photo de la maison de face, mais aussi des détails, et on discute ensemble de ce qui est important pour eux. Parfois, un élément peut sembler insignifiant, sauf qu'une histoire est liée à cet objet, par exemple c'est le grand-père de la personne qui l'a fait. Donc ça dégage beaucoup d'émotions, c'est d'ailleurs la plupart du temps une idée de cadeau, pour immortaliser une maison qu'il a fallu revendre, suite à un décès ou un divorce. C'est un souvenir que je peux aussi personnaliser avec une phrase calligraphiée.

Une démarche éco-responsable où tout est recyclé

Vous dessinez comment ?
Au stylo à encre gel, à main levée ! L'oeuvre originale et unique est envoyée au client, je n'ai pas de reproduction chez moi. C'est en format A4 ou A3, il faut que ce soit facile à encadrer à la maison.

Et pour le papier, l'emballage ?

Je m'inscris dans une démarche éco-responsable, j'imprime le recto avec mon adresse pour économiser du papier, et c'est fait à Paris à côté de chez moi sur du papier français. Tout est recyclé : le papier, le polybag (le petit film transparent qui enveloppe le dessin), le papier glassine, les enveloppes aussi. Ça m'embête de couper des arbres pour faire du beau, alors je ne mets pas de carte de visite par exemple.

Quelles sont les choses les plus dures à dessiner dans une maison ?
Une maison en L avec deux façades, il faut travailler la perspective, je sais le faire mais c'est pas l'aspect graphique que je préfère donner, je préfère dessiner une façade à plat. Sinon, ce qui est laborieux, c'est de dessiner plein de petites fenêtres, une fois j'ai dû faire une longère avec plus de 200 carreaux de fenêtres ! Mais je ne sélectionne pas les maisons en fonction de critères, je les dessine toutes ! Un petit pavillon simple autant qu'une grande demeure avec des ornementations chiadées.

© Noémie Leconte
© Noémi Leconte

Un immeuble haussmannien, une église portugaise et un château à Montréal

Quelles sont les maisons les plus insolites que vous ayez eu à reproduire ?
J'ai réalisé une façade d'immeuble haussmannien pour une entreprise qui voulait faire sa carte de voeux, un chalet au bord d'un étang très mignon, un kiosque en bois à Central Park à New York où les clients s'étaient mariés. Une église au Portugal, également. Des bâtiments symboliques. Sinon, j'ai aussi dessiné un château à Montréal, ça a été sans doute mon plus long dessin !

Est-ce que vous habitez dans une maison ? Si vous deviez dessiner la vôtre ?
J'habite dans une maison simple, un pavillon en banlieue parisienne, je l'adore mais elle ne possède pas une façade très originale. Je n'imagine pas l'encadre dans ma déco. Le problème des pavillons, c'est que ça fait juste quatre lignes pour les murs et quatre carrés pour les fenêtres, c'est rarement plus complexe.

En revanche, quand je dois dessiner une maison amiénoise du centre-ville, ces maisons en brique simple, étroites et profondes, toutes en hauteur, je trouve ça agréable car ça me rappelle mon enfance à Amiens. Même si ces maisons se ressemblent toutes, car elles ont été reconstruites après le bombardement.

Pour commander un dessin de votre maison à Noémi, c'est sur son site Mon Adorable Maison que ça se passe. Les tarifs sont fixés suite au devis réalisé après l'entretien téléphonique.

Ce site utilise Google Analytics.