Cet ingénieur français a mis au point un piège qui capture 200 frelons asiatiques par jour

INVENTION - Grâce à un système de reconnaissance d'image, ce piège aspire et capture les frelons asiatiques.

Apparu en France il y a une quinzaine d'années, le frelon asiatique menace les cultures, les abeilles et parfois même les humains. C'est pour lutter contre ce prédateur et protéger les abeilles qu'un ingénieur français, qui se trouve être aussi apiculteur, a imaginé un système novateur. Un piège qui fonctionne grâce à une technologie de reconnaissance par image. Voici à quoi cela ressemble :

Un système de reconnaissance d'image breveté

Frédéric Larguier a créé ce système ingénieux appelé Vigivelutina pour pallier le manque de protection efficace des ruches contre la prédation du frelon asiatique. Comment cela fonctionne-t-il exactement ?

Première chose à faire : placer le piège à l'entrée de la ruche. "Le piège est constitué d'un mécanisme breveté, piloté par la reconnaissance d'image. Lorsqu'un frelon asiatique est identifié, un soufflet se déploie en quelques dixièmes de seconde pour isoler l'insecte. Le frelon piégé dans une chambre noire, cherche à s'échapper. Il se dirige vers la sortie, un trou lumineux, qui communique avec un bac de capture transparent", peut-on lire sur la page Ulule du projet qui a atteint son objectif de levée de fonds de 5000 euros. Et si par erreur, une abeille est aspirée par le piège, les trous sont suffisamment gros pour les laisser s'échapper.

Ce système écolo garanti sans produits chimiques permet de capturer jusqu'à 200 frelons asiatiques par jour ! Le piège est expérimenté depuis 2019 chez des particuliers en Bretagne et en Occitanie mais n'est pas encore commercialisé. En attendant d'en installer un dans votre jardin, apprenez à repérer ici la formation d'un nid. Ça peut toujours servir !

Ce site utilise Google Analytics.