Cet artiste expose les masques ramassés par terre : saurez-vous les retrouver dans Paris ?

STREET ART - Toolate expose 50 masques comme des œuvres d'art, pour sensibiliser au fait qu'ils s'agit de déchets dangereux et très polluants.

Après les mégots de cigarette, ce sont les masques chirurgicaux jetés par terre qui indignent les passants. Pour sensibiliser à cette nouvelle forme de pollution, l'artiste niçois Toolate a choisi l'ironie en affichant ceux et celles qui les abandonnent au sol.

Il a encadré 50 masques comme des œuvres d'art, et les expose dans les rues de Paris jusqu'au 1er décembre. Saurez-vous les retrouver au détour d'une promenade ?

Voici les noms de quelques rues dans lesquelles vous pourrez en "admirer" certains :

Des masques qui polluent pendant des centaines d'années

“J'ai mené cette action dans le but de sensibiliser les passants au manque de civisme. Un masque chirurgical met 450 ans à se désagréger. Ces déchets peuvent propager le virus et polluent l'environnement et les océans”, a déclaré Toolate au Huffington Post.

Pour aller plus loin, l'artiste vendra aux enchères l'un des cadres sur son compte Instagram. Les bénéfices seront reversés à l'association 1 déchet par jour, dont nous avions interviewé le fondateur.

Le défi, qui cartonne sur les réseaux sociaux, consiste à ramasser un déchet par terre jour, et à en poster la photo avec le hastag #1DechetParJour. Pourquoi pas ramasser un masque, en se lavant bien les mains après au gel hydroalcoolique ?

Ce site utilise Google Analytics.