Ces erreurs à ne pas faire quand on fabrique ses produits ménagers soi-même

ZERO DECHET - Les produits ménagers maison ont le vent en poupe et pour cause, plus économiques, ils sont aussi plus écologiques. Réaliser ses produits désinfectants soi-même impose cependant quelques règles à respecter.

Il ne suffit pas de saupoudrer toutes ses surfaces de bicarbonate et de s'équiper en vinaigre blanc pour maîtriser l'art délicat des nettoyants faits maison. Surtout si l'on veut se débarrasser de taches tenaces et faire briller comme avec un spray bleu fluo. Certaines manipulations sont même à prendre avec des pincettes ! Tour d'horizon des pièges du DIY ménager.

Erreur n°1 : se lancer sans préparation

Avant de réaliser vos lessives et autres liquides vaisselle par vous-même, assurez-vous que vos informations proviennent d'une source fiable et que les étapes sont bien expliquées. Et oui, les fake news touchent aussi la sphère du DIY. Donc avant de jouer à l'apprenti chimiste, vérifiez les différentes étapes, achetez les bons produits.

Contrairement à ce que vous pourrez lire ici et là, certains produits d'entretien ne doivent jamais être utilisés ou mélangés ensemble. Vous risquez d'avoir un produit inutile, d'abîmer les surfaces que vous souhaitez nettoyer, voire pire, vous brûler ou inhaler des odeurs toxiques.

Erreur n°2 : mélanger certains produits

Il est par exemple très mauvais de mélanger de l'eau de javel avec du vinaigre. Ensemble, ces deux liquides produisent un gaz chloré toxique qui peut provoquer des problèmes respiratoires. En outre, il est fortement déconseillé de verser du déboucheur ou un détartrant dans de l'eau de javel. Mais de toute façon, l'idée est de se passer de javel, n'est-ce pas ?

Moins dangereux mais très répandu, le mélange bicarbonate et vinaigre blanc. Ajouter du bicarbonate au vinaigre blanc aura tendance à neutraliser son action nettoyante en le transformant en eau salée. Ce mélange n'est utile que dans certains cas, du fait de la légère effervescence au moment de la réaction chimique.

Erreur n°3 : utiliser des huiles essentielles

C'est un grand classique, après avoir concocté sa lessive maison, on verse quelques gouttes de lavande dans la mixture, pour que le linge sente bon. Sauf que, le fait qu'elles soient naturelles et végétales ne rendent pas les huiles essentielles inoffensives pour autant. Certaines d'entre elles peuvent même être irritantes (la gaulthérie couchée, l'ylang ylang), neurotoxiques (le romarin camphré, l'eucalyptus globulus), dermocaustiques (la Bergamote, le Cèdre de l'Atlas) ou encore hépatoxiques (le Clou de Girofle, la Cannelle).

© Getty Images

De plus, déconseillées aux femmes enceinte, les huiles essentielles sont également interdites pour les nourrissons et les enfants de moins de trois mois sauf avec autorisation médicale. Il convient donc de faire particulièrement attention à leur utilisation ou tout simplement de vous abstenir d'en verser.

Autre info de taille, chauffées, les huiles essentielles perdent leur parfum et leur action, il est donc inutile d'en rajouter dans votre lessive, si vous comptez laver votre linge à plus de 40°C. Découvrez par quoi remplacer les huiles essentielles dans vos produits ménagers, pour un doux parfum !

Ce site utilise Google Analytics.