Bulle végétale ou pièce en plus : des architectes imaginent la fenêtre post-confinement

FUTUR - Trois architectes ont imaginé 60 nouvelles fonctions pour nos fenêtres, et autant de scénarios pour vivre mieux chez nous.

Pour observer le ciel, saluer ses voisins, prendre le soleil, boire un verre ou même jouer de la musique, la fenêtre a été un lien essentiel avec le monde extérieur pendant le confinement.

C'est suite à cela que trois architectes ont imaginé soixante dispositifs qui questionnent la fenêtre de demain. Un travail exposé du 4 octobre au 7 novembre 2021 au Pavillon de l'Arsenal à Paris.

© Pavillon de l'Arsenal

Une chaise longue, un potager ou une extension ?

Intitulé Scénarios Futurs, ce dispositif de façades post-confinement a été mis au point par les architectes Cyrus Ardalan, Ophélie Dozat et Lucien Dumas.

"Comment s'approprier un cadre déjà tracé ? De quelles manières investir un mètre carré supplémentaire ? Quel programme ajouter à son appartement ? La fenêtre en tant que projet permet d'imaginer de nouveaux modes de vie et devient l'outil constructif pour habiter la ville autrement, pendant et après la pandémie", peut-on lire sur le site du Pavillon de l'Arsenal.

© Pavillon de l'Arsenal

Afin de répondre à ces interrogations, les trois architectes ont dessiné plusieurs futurs pour la fenêtre. Dans l'un des dispositifs, la fenêtre peut accueillir une extension de la maison grâce à une structure en bois que l'on viendrait fixer autour du cadre. Mais, elle peut aussi devenir un espace de détente avec un système de chaise longue fixée au garde-corps. Dans certains cas, la fenêtre se transforme même en potager suspendu au-dessus de la rue.

Des idées originales pour faire sortir la fenêtre de sa fonction initiale. Vivement le futur ! Scénarios Futurs a été le lauréat 2020 de la plateforme FAIRE qui propose des pistes de réflexions autour de grandes problématiques urbaines.

© Pavillon de l'Arsenal

Ce site utilise Google Analytics.