Bonne nouvelle : les semences paysannes sont autorisées à la vente pour les particuliers

JARDIN - Jusqu'ici interdites à la vente pour les particuliers, les semences naturelles et reproductibles vont faire partie du catalogue officiel.

C'est l'aboutissement d'un combat mené depuis des années par les associations écologistes : depuis le 11 juin 2020, les semences paysannes peuvent être vendues aux particuliers ou échangées avec eux. Une bonne nouvelle pour les agriculteurs qui ne pouvaient, jusque là, que les céder gratuitement nous rappelle le site Actu Environnement.

Favoriser la biodiversité dans le potager

Les semences paysannes sont des graines qu'un agriculteur va prélever dans sa récolte afin de les replanter. Des semences naturelles, biologiques, qui "possèdent une grande diversité biologique", nous explique le site du Réseau Semences Paysannes.

Seulement voilà, depuis les années 1930, la pratique est soumise à une réglementation très stricte, avec des règles sanitaires bien précises, afin d'homogénéiser les semences échangées sur le marché. Une politique favorable aux industriels comme Monsanto qui se sont mis à produire massivement des semences conformes et standardisées. Conséquence : les fruits et légumes s'uniformisent et la biodiversité recule.

C'est pourquoi les associations écologistes militaient pour que les semences paysannes soient répertoriées au sein du catalogue officiel des semences. C'est chose faite depuis la loi qui autorise la vente des semences paysannes aux "non professionnels", comprenez : les jardiniers amateurs et les collectivités.

En plus d'acheter des graines naturelles et reproductible dans le commerce pour votre potager, découvrez comment les échanger grâce aux grainothèques.

Ce site utilise Google Analytics.