Avec ce vélo, vous pourrez produire de l'électricité en pédalant dans votre salon

INNOVATION - Cette énergie verte pourra être injectée directement dans le réseau de votre maison. Et les économies sur votre facture financeront des associations.

Pendant le confinement, de nombreux cyclistes amateurs se sont rabattus sur le home-trainer. Il suffit de fixer son vélo habituel sur cette machine pour continuer à pédaler dans son salon. Pratique.

Mais toutes ces séances d'entraînement n'ont servi qu'à garder la forme. Fabrice Vernay, lui, voudrait les rendre encore plus utiles "pour l'environnement mais aussi socialement". Cet ingénieur, qui a travaillé chez Engie sur le photovoltaïque, voudrait convertir toute l'énergie dépensée par les sportifs et sportives en électricité verte et renouvelable.

Cyclo Power Factory, la start-up qu'il a cofondée, a imaginé des home-trainers producteurs d'électricité.

Alimenter sa télévision en pédalant

Le principe est tout simple : le fait de pédaler entraîne une génératrice qui produit du courant. C'est ce que font les vélos installés dans de nombreuses gares et qui permettent de recharger son portable. Mais cette fois, le courant serait injecté via la prise dans le réseau électrique du logement.

De quoi alimenter une partie des appareils électriques de la maison, du réfrigérateur à la télévision, en direct pendant la séance de sport.

Mais quelle quantité d'électricité peut-on espérer produire ? "Cela dépend du nombre de vélos installés, de leur taux d'utilisation et de la forme du cycliste. Par exemple, quand je pédale je produis une puissance de 200 watts, de quoi alimenter 20 lampes Leds", explique Fabrice Vernay. Forcément, l'efficacité sera plus grande dans une salle de sport privée ou d'entreprise que dans votre salon, sauf si vous télétravaillez en pédalant et mettez à contribution toute votre famille. Voilà pour le volet environnemental.

© Power Cyclo Factory

Cette électricité autoproduite et autoconsommée à chaque séance de vélo permettrait de faire des économies. Cyclo Power Factory propose de ne pas déduire cette somme de sa facture d'électricité, mais plutôt de la reverser à des associations qui luttent contre la précarité énergétique, et même de doubler cette somme. "Si notre communauté produit l'équivalent de 100 euros d'électricité, on double la somme et on reverse 200 euros aux associations", ajoute Fabrice Vernay. Et voilà pour le volet sociétal.

30 minutes de vélo = le droit de prendre l'ascenseur

Ces vélos devraient aussi permettre de sensibiliser leurs utilisateurs et utilisatrices à l'enjeu de la sobriété énergétique. Ils sont connectés à une application qui permet de se lancer des défis. Cyclo Power a utilisé des données de l'Ademe, l'Agence de Transition Ecologique, pour les élaborer.

Par exemple, vous avez pris l'ascenseur ce matin ? Ce sera une demi-heure de vélo pour compenser l'électricité nécessaire à vous faire grimper quelques étages. Vous avez mangé une cuisse de poulet ? Trois heures de vélo (et pas pour les calories, vous l'aurez compris). Vous prévoyez un aller-retour Paris-Marseille en avion ? Il faudra faire pédaler 1500 cyclistes pendant une heure.

L'idée n'est pas de culpabiliser, mais de garder un esprit ludique en défiant d'autres personnes à des courses et à produire plus d'électricité verte.

"Nous allons attirer les gens vers le sport. Ceux qui ne se sentent pas particulièrement à l'aise dans les salles de sport vont trouver du sens à leur activité. Et à l'inverse, les personnes sportives mais pas encore sensibilisées à l'environnement vont s'y intéresser", estime Fabrice Vernay.

Pour que le projet soit vraiment vertueux, les appareils sont écoconçus et devraient être produits en France. "Le carbone utilisé pour fabriquer un home-trainer serait compensé au bout de 11 mois dans une salle de sport, sachant qu'il a une durée de vie de 5 ans", précise Fabrice Vernay.

Les premiers home-trainers devraient être disponibles en 2021, à un prix équivalent des home-trainers classiques, entre 1200 et 1500 euros. D'ici là les plus motivé-es peuvent se fabriquer une machine à laver à pédales, pour s'entraîner utile et économiser de l'électricité.

Ce site utilise Google Analytics.