Avant / après : une ferme normande transformée en paradis scandinave

TRAVAUX - Ce corps de ferme a été réhabilité en maison basse consommation. À l'intérieur, pierres apparentes et poutres d'origines côtoient une déco d'inspiration scandinave.

En achetant ce corps de ferme près du Mont Saint-Michel, Marion et Frédérick, 28 et 30 ans, ne pensaient pas se lancer dans un chantier aussi important. Contrairement à ce qu'avait évalué le maître d'œuvre sollicité avant l'achat, la charpente s'est avéré être en très mauvais état. Quant au mur à l'arrière de la maison, il menaçait de s'effondrer.

Conséquence : pour pouvoir remettre le bâtiment en état, le budget du jeune couple a explosé. Mais ils ne se sont pas laissés abattre et se sont même fixé un défi supplémentaire : obtenir une maison basse consommation, alors qu'à l'origine, le corps de ferme n'était pas du tout isolé.

Frédérick, ingénieur en électronique et informatique, et Marion, enseignante en arts plastiques, n'étaient pas très bricoleurs. Mais avec l'aide du père de Marion et les tutoriels vidéos sur internet, ils maîtrisent maintenant parfaitement la pose du parquet !

Fiche de chantier

Ouvriers

les artisans pour les travaux ; Marion et Frédérick, les amis et la famille pour la démolition (par exemple, il a fallu creuser le sol du rez-de-chaussée pour installer le plancher chauffant), les finitions et la déco.

Durée des travaux

9 mois pour le gros œuvre. La décoration est toujours en cours au deuxième étage.

Budget

90 000 euros pour acheter la maison et 210 000 euros de travaux (au lieu des 150 000 euros prévus au départ). Les dépendances, achetées en même temps que la ferme, restent telles quelles pour le moment.

Casser le toit et les murs, pour mieux reconstruire

Première étape : refaire la toiture et assurer la stabilité du bâtiment. Comme beaucoup de maisons anciennes en Normandie, celle-ci n'avait pas de fondations, il a donc fallu en poser.

Rénovation du corps de fermeLa maison avant les travaux.more
Rénovation du corps de fermeLe mur arrière et le toit ont dû être abattus, pour poser des fondations et une nouvelle charpente.more
Rénovation du corps de fermeLa maison en cours de travaux. more
Rénovation du corps de fermeLa nouvelle toiture et la façade, avec de nouvelles portes et fenêtres.more

Une rénovation énergétique réussie

Aucune isolation non plus, dans cette ferme qui était chauffée uniquement par deux cheminées. Grâce à la nouvelle toiture, à une couche de laine de verre de 140 mm et à une membrane d'étanchéité à l'air contre les murs, la maison remplit les critères d'une maison basse consommation. Cela a permis au couple de toucher 9 200 euros d'aides par la région.

Passer à l'action

Il existe plusieurs dispositifs pour financer les travaux de rénovation énergétique :

- synthèse des aides publiques (crédit d'impôt, éco prêt à taux zéro...),
- la prime-énergie Castorama (en carte cadeau).

Côté chauffage, les nouveaux propriétaires tenaient à éviter l'électrique. "On voulait également un chauffage par le sol, complète la jeune femme. En rénovation, cela permet d'assainir la maison." Pour l'alimenter, le couple a opté pour une chaudière à granulés de bois.

Marion et Frédérick ont d'abord hésité, étant donné l'investissement important : 9 900 euros pour la chaudière, et 3 450 euros pour 90 m2 de plancher chauffant. Mais cette solution devrait se révéler économique sur le long terme.

Pour le premier hiver passé dans cette maison de 210 m2, ils ont "beaucoup chauffé", et consommé 2 tonnes de granulés (ce qui reste dans la moyenne).

Cela correspond à 140 euros par mois pour le chauffage et l'eau chaude, un budget qu'ils pensent diminuer, maintenant qu'ils maîtrisent mieux le fonctionnement de la chaudière.

Déco scandinave et meubles chinés

Pour la décoration, ils sont allés chercher du côté des origines de Frédérick, dont la mère est Danoise. Leur intérieur oscille donc entre style scandinave et meubles vintage, négociés sur les brocantes.

La salle à manger avant. © Marion et Frédérick

La salle à manger après. © Marion et Frédérick

"Le charpentier voulait enlever toutes les poutres, car elles étaient en mauvais état, raconte Marion. Mais nous voulions conserver des éléments d'origine." Des poutres ont donc été accolées aux anciennes, pour les soutenir, ce qui a abaissé le plafond. Ne reste plus qu'à peindre le bois en blanc, pour une pièce plus claire.

Dans la salle à manger : un mur de pierres nues. © Marion et Frédérick

Un coup de peinture pour moderniser ce trieur acheté dans une vente aux enchères. © Marion et Frédérick

Nuances de bleu et accessoires disposés sur les murs. © Marion et Frédérick

La grande cuisine, avec l'ilôt central. © Marion et Frédérick

Dans les toilettes, un papier-peint signé Castelbajac. © Marion et Frédérick

Au sol, ce n'est pas du carrelage, mais un lino en damier. © Marion et Frédérick

Le bureau de Marion, à l'étage. © Marion et Frédérick

Dans le bureau / atelier, Marion et Frédérick ont posé du parquet stratifié couleur chêne. Un défi : "Dans cette maison, le sol et les murs ne sont pas vraiment droits, il faut bien réfléchir d'où on part pour poser les lames", se souvient Marion.

La chambre principale avant travaux. © Marion et Frédérick

La même chambre après travaux. © Marion et Frédérik

Les anciens volets de la ferme ont trouvé une nouvelle place à la tête du lit. © Marion et Frédérick

Marion et Frédérick ont encore beaucoup d'idées. Ils aimeraient installer un filet de catamaran entre le deuxième étage et le couloir ouvert en dessous. Affaire à suivre...

Passez à l'action

Ce site utilise Google Analytics.