Avant / Après : Une cuisine métamorphosée pour 4300 euros

RÉNOVATION - Pour moderniser cette cuisine, l'architecte d'intérieur a proposé de nouvelles couleurs, un nouvel accès, un nouveau plan de travail… mais a conservé les anciens caissons bas, pour maîtriser le budget.

Comment tout changer, tout en gardant les anciens meubles ? C'est la leçon que nous donne l'architecte d'intérieur Aurélie Borey, de l'agence Lilbocasa, avec la cuisine de cet appartement parisien.

La base, ce sont donc les anciens caissons noirs, "plutôt corrects" qu'Aurélie Borey a proposé aux nouveaux propriétaires de conserver pour ne pas dépasser leur budget. "C'est un couple de bons vivants qui aime recevoir. Rénover la cuisine était important pour eux, mais ils ne voulaient pas non plus mettre énormément d'argent. La question était : comment pimper cette cuisine pour s'y sentir bien ?", explique-t-elle.

Avant, ces meubles bas disparaissaient sous un plan de travail et une crédence inox, dans le style impersonnel d'une cuisine de restaurant. Ils se fondaient dans le gris-beige du carrelage et des murs. Le verre des caissons hauts peinait à réveiller l'ensemble.

La cuisine avant les travaux. © Lilbocasa

Aujourd'hui, les meubles noirs sont beaucoup plus présents visuellement. Et pourtant la cuisine est bien plus lumineuse et chaleureuse.

La nouvelle cuisine. © Lilbocasa

Voyons en détails comment Aurélie Borey est parvenue à un tel résultat.

Fiche de chantier

Ouvriers

Artisans

Durée des travaux

1 semaine

Budget

4300 € tout compris

Une lumineuse, avec une crédence en zellige tendance

Tout d'abord, le couple de trentenaires qui vient d'emménager ici avec leur bébé a besoin d'un espace plus fonctionnel. Faciliter la circulation entre la cuisine et le salon était une priorité. Il fallait aussi garder l'espace ouvert au maximum, la cuisine tout en longueur ne permettant pas de s'y installer pour manger.

L'ancienne configuration de la cuisine. © Lilbocasa

La cloison sur la droite a été abattue, pour créer un nouvel accès entre la cuisine et le salon.

© Lilbocasa

L'ancienne ouverture à gauche, elle, a été refermée en partie et transformée en bar, complété par une étagère suspendue. C'est autant de rangements en plus.

© Lilbocasa

Justement, côté rangement, les anciens caissons horizontaux, au-dessus du plan de travail, n'étaient pas optimisés. Aurélie Borey les a remplacés par des caissons verticaux qui montent beaucoup plus haut et offrent plus de place. Ces meubles blancs ont un autre avantage : ils contrastent avec les caissons noirs et leur donnent bien plus de caractère.

© Lilbocasa

Côté déco maintenant : du parquet a été posé dans tout l'appartement, y compris dans la cuisine, pour un effet beaucoup plus chaleureux. Hors de question de laisser l'ancien plan de travail en inox, il a été remplacé par du bois massif. Certes, celui-ci est moins résistant qu'un plan de travail en stratifié, mais les propriétaires tenaient au bois massif qui, en travaillant et en « marquant » au fil du temps, apportera aussi du charme.

© Lilbocasa

A la place de l'ancienne crédence en inox se trouve désormais une crédence en zellige. Ces carreaux en terre cuite et émaillée sont fabriqués de façon traditionnelle, ce qui donne un rendu irrégulier et imparfait, là encore plein de charme.

La couleur terracotta retenue par les propriétaires est pile dans la tendance actuelle, et conjuguée au blanc, apporte beaucoup de luminosité. D'autant que la finition brillante des carreaux de zellige capte la lumière.

Et voilà comment obtenir une cuisine toute neuve, sans racheter tous les meubles ! D'ailleurs, il est aussi possible de repeindre ses anciens meubles ou de changer seulement les poignées, pour rénover à petit prix. Retrouvez toutes nos idées pour transformer une cuisine avec un mini budget.

Ce site utilise Google Analytics.