Avant / Après : nouvelle terrasse pour cette maison alsacienne classée

TRAVAUX - Cette maison traditionnelle alsacienne retrouve une nouvelle jeunesse grâce à un ravalement de façade et une terrasse très moderne.

La plus grande fierté de Bruno Tarasse : que les passants s'arrêtent pour le féliciter de la restauration de sa maison. Il faut dire que cette grande bâtisse en pierre et grès des Vosges, située dans le village de Soultzeren dans le Haut-Rhin et classée aux bâtiments de France, a refait peau neuve.

Une fierté d'autant plus grande que cet architecte spécialisé dans le bâtiment industriel a réalisé tous les travaux lui-même, à l'exception du gros œuvre sur la toiture et la façade.

À l'intérieur, Bruno Tarasse, 54 ans, a entièrement remanié les trois étages, qui étaient organisés comme autant d'appartements indépendants. À l'extérieur, il a reconstruit à l'identique le balcon qui menaçait de s'effondrer, et édifié cette terrasse très agréable.

Fiche de chantier

Ouvriers

une entreprise pour le gros œuvre de la façade et de la toiture, Bruno Tarasse pour tout le reste.

Durée des travaux

10 semaines pour la façade et la toiture, 2 semaines pour le balcon et 3 semaines pour la terrasse.

Budget

La maison a été achetée 120 000 euros. Un peu plus de 70 000 euros ont été investi pour les rénovations extérieures (façade, toiture, volets, gouttières...) et 7 000 euros pour la terrasse, dont 2 000 euros pour les cloisons.

Ravalement de façade dans le respect du patrimoine

Lorsqu'il l'a acheté avec sa femme il y a 4 ans, “tout s'écroulait.” Cela faisait plusieurs années que la maison, construite en 1886, n'était plus entretenue et se fissurait de toute part.

Il a dû aussi ôter des matériaux toxiques : l'une des façades était recouverte de plaques d'Eternit, constituées d'amiante-ciment. Il a donc fallu revenir à la pierre avant de projeter un enduit au canon, puis deux couches de crépi.

L'extérieur de la maison avant les travaux. © Bruno Tarasse

Pour la peinture, Bruno Tarasse aurait voulu être audacieux et partir sur un jaune, voir un orange feu. Mais la façade étant classé, il a fallu demandé un permis et finalement se rabattre sur un ton plus neutre. Celui-ci est cependant réveillé par les nouveaux volets en aluminium verts, comme il le souhaitait.

La maison après travaux. © Les ardoises du toit ont été remplacées par des tuiles. Bruno Tarasse

Il a fallu reconstruire le balcon à l'identique, car il est classé comme monument historique. Le projet a nécessité une dizaine de jours de travail à Bruno Tarasse, avec l'aide de son beau-père.

"Il n'y a même pas eu besoin d'outils pour le démonter, il suffisait de taper dessus", s'amuse-t-il. Les planches et les poutres, qui n'étaient plus en bon état, ont toutes été refaites à l'identique, dans du sapin.

Terrasse moderne pour cette maison traditionnelle

À l'intérieur de la maison, Bruno Tarasse a abattu de nombreux murs. “Tout ce qu'on démolissait passait par la fenêtre pour être utilisé comme remblais pour la terrasse.”

Les gravats sur lesquels est bâtie la terrasse. © Bruno Tarasse

Les 18 m3 de gravats amassés ont été concassés à la masse. Bruno Tarasse a ensuite monté un mur tout autour, ajouté des gravillons pour combler les interstices, puis coulé une dalle de béton.

La terrasse en cours de travaux. © Bruno Tarasse

Pour pouvoir déjeuner à l'abri des regards, Bruno Tarasse a installé des panneaux occultants et semi-occultants tout autour de la terrasse. Leur gris apporte une touche de modernité et rappelle celui des nouvelles tuiles. Sur certains, des jardinières viennent s'accrocher, pour adoucir l'aspect très minéral de l'ensemble, et apporter des touches de verdure bienvenues.

à découvrir chez castorama
Des clôtures en kit très pratiques

Les panneaux Idaho pour fermer la terrasse. © Bruno Tarasse

Pour trancher avec le gris, et s'accorder avec les couleurs de la cuisine, la table et les chaises en bambou, souvenirs de voyage, ont été repeintes en rouge.

© Bruno Tarasse

Côté éclairage : des tubes LED solaires, intégrés aux poteaux du garde-corps apportent une touche de modernité supplémentaire.

© Bruno Tarasse

Trois idées à retenir sur ce chantier :

  • les volets en aluminium, plus facile d'entretien que le bois,
  • les gravats utilisés pour bâtir la terrasse,
  • les accessoires sur les panneaux qui clôturent la terrasse, jardinières suspendues et lampes solaires.

Passez à l'action

Ce site utilise Google Analytics.