Avant / Après : Cette maisonnette en briques délabrée est devenue un studio ultra confortable

TRAVAUX - L'architecte d'intérieur a pu gagner de la hauteur sous plafond pour aménager une mezzanine, et loger dessous un dressing, le bar et le comptoir d'une cuisine ouverte !

La spécialité de Margaux Carnevali, de l'agence Neva Architecture Intérieure : optimiser les petits espaces et faire de petits miracles ! Démonstration dans cette maisonnette, située en fond de cour dans un immeuble de Vincennes. Avec ses murs en briques, elle a beaucoup de charme. Mais à l'intérieur, c'est bien simple, il y avait tout à refaire ! L'architecte a relevé le défi de la transformer en un studio confortable de 19 m².

© Neva Architecture Intérieure / Photographe : Agathe Tissier

Fiche de chantier

Ouvriers

Artisans

Durée des travaux

2 mois

Budget

35 000 € de travaux - 2000 € de mobilier - hors honoraires

Des plafonds rehaussés et un mur de briques

Moisissure sur les murs, peinture qui s'écaillait, faux plafond en mauvais état... La maison n'était plus habitable. Il a donc fallu commencer par tout assainir. Mais le chantier a commencé par une bonne surprise : "En cassant le faux plafond, on a découvert qu'on passait de 2,90 m de hauteur sous plafond à 4 m au maximum", se souvient Margaux Carnevali. Les artisans ont donc mis à jour au plafond des poutres, qu'ils ont poncées et vernies.

La maisonnette avant rénovation. © Neva Architecture Intérieure

En grattant la peinture, ils ont découvert des briques juste derrière. "On a gardé un mur tout hauteur en briques pour rappeler la façade de la maisonnette, mais on ne l'a pas fait partout pour des raisons d'isolation", explique Margaux Carnevali.

Le plafond a été rehaussé et un mur de pierres mis à nu. © Neva Architecture Intérieure / Photographe : Agathe Tissier

Pour les autres murs, comme pour le placard de l'entrée, le choix du blanc s'est imposé, pour plus de luminosité.

© Neva Architecture Intérieure / Photographe : Agathe Tissier

Le parquet d'origine a été conservé et simplement poncé. "On n'a pas récupéré une couleur uniforme, mais c'est ce que l'on trouvait beau, raconte Margaux Carnevali. Il est parsemé de tâches plus ou moins importantes, c'est ce qui lui donne du cachet."

Une mezzanine bleue roi

La nouvelle hauteur sous plafond a permis à l'architecte d'imaginer une mezzanine, sous laquelle loger un dressing, fermé par des rideaux en lin (des portes auraient pris trop de place) et un bar.

Le studio avant rénovation. © Neva Architecture Intérieure

La nouvelle mezzanine. © Neva Architecture Interieure / Photographe : Agathe Tissier

Le bleu roi, que l'on retrouve sur le canapé en velours, contraste fortement avec la brique et apporte beaucoup de dynamisme.

Bleu et brique. © Neva Architecture Interieure / Photographe : Agathe Tissier

L'architecte a prolongé la mezzanine jusqu'au fond de la pièce, pour pouvoir encastrer une niche suffisamment grande pour y ranger une couette, et une étagère bien pratique.

Des rangements cachés. © Neva Architecture Interieure / Photographe : Agathe Tissier

Une cuisine ouverte sous la mezzanine

L'ancienne cuisine paraissait d'autant plus minuscule qu'elle était fermée. L'architecte a choisi d'abattre cette cloison.

La cuisine était auparavant fermée. © Neva Architecture Intérieure

Il a également fallu changer les revêtements et les meubles.

La cuisine avant la rénovation. © Neva Architecture Intérieure

Les pieds de la mezzanine servent à présent de support à un bar et à un plan de travail.

La nouvelle cuisine ouverte. © Neva Architecture Interieure / Photographe : Agathe Tissier

© Neva Architecture Interieure / Photographe : Agathe Tissier

Au-dessus des nouvelles plaques de cuisson, le carrelage imitation brique fait un rappel avec le mur du salon.

© Neva Architecture Interieure / Photographe : Agathe Tissier

Entre les placards haut, l'îlot et les placards sous l'évier, cette mini-cuisine ne manque pas de rangements.

Une salle de bains modernisée avec douche à l'italienne

La salle de bains avait également souffert de l'humidité et a dû être entièrement rénovée.

La salle de bains avant travaux. © Neva Architecture Intérieure

La cabine de douche peu pratique a été remplacée par une douche à l'italienne. On retrouve à nouveau le carrelage imitation brique. Le style industriel est renforcé par les éclairages et la robinetterie noirs.

© Neva Architecture Intérieure / Photographe : Agathe Tissier

Le meuble vasque suspendu apporte plus de légèreté.

La salle de bains rénovée. © Neva Architecture Intérieure

"Ce qui est souvent dommage dans les petites surfaces, c'est d'avoir à déplier son canapé, de ranger une chaise pour accéder à autre chose, conclut Margaux Carnevali. Là, le but est de n'avoir rien à toucher, rien à déplier, tout est accessible." Et comme l'architecture intérieure inclut ici une partie déco, il n'y a pas grand chose à rajouter sur les murs !

Ce site utilise Google Analytics.