Avant / Après : Ils ont transformé cette maison en paradis blanc pour moins de 45 000 euros

INSPIRATION - Cette maison bretonne a retrouvé une nouvelle jeunesse. Oubliés les tapisseries à fleurs et les meubles en bois foncé, place au style scandinave et minimaliste !

Un beau parquet. Voilà le critère numéro 1 de Gaëlle et Sébastien, 27 ans tous les deux, pour choisir leur maison. "J'ai toujours aimé le côté chaleureux du parquet, raconte Gaëlle. J'en voulais un ancien, qui a son histoire." Ils ont trouvé leur bonheur dans une petite ville d'Ille-et-Villaine en Bretagne.

Cette maison de 120 mètres carrés a non seulement du parquet dans toutes pièces, sauf dans la cuisine et la salle de bains, mais aussi des moulures et une belle cheminée en marbre.

Pour les mettre en valeur, le couple a repeint tous les murs dans un blanc immaculé. Comme une grande page blanche, pour mieux faire ressortir les accessoires déco que Gaëlle affectionne tant.

Fiche de chantier

Ouvriers

Sébastien, son père et Gaëlle pour tout sauf plomberie, électricité, fenêtres

Durée des travaux

4 mois

Budget

44 000 euros

Mettre la maison à nu pour tout refaire

La maison n'était plus habitée depuis 10 ans, mais le fils des anciens propriétaires venaient régulièrement aérer, faire le ménage et s'occuper des extérieurs. Le tout était donc encore en bon état. Mais la déco avait besoin d'un rafraîchissement ! "Le plus long a été de tout détapisser, c'était des couches de papiers peints à fleurs les unes sur les autres", se souvient Gaëlle.

Le salon avant les travaux. © Gaëlle

L'autre gros chantier a été d'enlever le carrelage abîmé de la cuisine. Mais celui-ci s'est révélé être collé sur un autre carrelage, collé sur de l'OSB, lui-même cloué sur du parquet... "avec un clou tous les centimètres !" Il a ensuite fallu couler une chape de béton pour remettre à niveau le sol de la cuisine.

L'ancienne cuisine. © Gaëlle

Pour respecter leur enveloppe de 44 000 euros pour tous les travaux, Sébastien s'est attelé à la tâche avec son père, très bricoleur. Des artisans sont intervenus seulement pour changer les fenêtres, refaire la plomberie et l'électricité.

L'une des chambre avant les travaux. © Gaëlle

Père et fils ont donc isolé les murs extérieurs, poncé et vitrifié tous les parquets, mais aussi abattu l'arche qui séparait en deux le salon, cassé un morceau de cloison dans l'entrée pour installer une verrière, et agrandi l'ancienne salle de bains, qui est passé de 3 à 12 m².

Un écrin blanc et lumineux

Place ensuite à la peinture - toute blanche - et à la décoration, selon les indications bien inspirées de Gaëlle !

Le salon est ultra-ensoleillé, avec la nouvelle verrière qui laisse entrer la lumière de la porte d'entrée vitrée. Les accessoires en rotin et les touches de bois clair apportent encore plus de douceur.

Dans la cuisine, l'esprit est au minimalisme avec seulement des meubles bas. Là encore, le blanc est omniprésent, jusqu'à la hotte !

La chambre attenante à la cuisine a été séparée en deux pour créer un petit bureau. Pour que la lumière coule à flot, Sébastien a créé une fausse verrière en tasseaux de bois (fausse, car il n'y a pas de vitre, ce qui n'est pas gênant, au contraire).

Seules touches de couleur sur les surfaces : les stickers sur les contremarches de l'escalier, qui rappellent le carrelage de la cuisine, et les radiateurs. Gris dans un premier temps, ils ont ensuite été repeints en vert pastel.

La salle de bains est elle aussi minimaliste, avec toutes les affaires cachées dans de grands paniers.

Reste la chambre, avec une exception : un mur caramel très clair. "D'ailleurs la peinture s'appelle caramel au beurre salé", sourit Gaëlle. Parfait pour la Bretagne !

"Dans toutes les pièces je reste simple, avec des meubles basiques, explique Gaëlle. Mais il y a des petites touches de créateurs, pas forcément chères, juste des petits trésors un peu partout, que j'affectionne particulièrement."

Une chose est sûre, cette maison est parfaite pour se ressourcer... On imagine très bien passer quelques nuits dans la chambre d'amis !

"J'aime bien changer la déco, ça bouge énormément par petites touches, reconnaît Gaëlle. Peut-être que dans 10 ans j'aurai du papier peint partout !"

En attendant le couple s'est pris au jeu des travaux et imagine très bien acheter une nouvelle maison, qu'ils mettraient en location... juste pour le plaisir de relancer un chantier. Après tout, Sébastien a tout appris en refaisant sa maison, ce serait dommage de ne pas mettre en pratique toutes ces nouvelles connaissances !

En attendant, pour en voir plus, rendez-vous sur le compte Instagram de Gaëlle.

Passez à l'action

Ce site utilise Google Analytics.